Quel exploit chirurgical ces médecins ont-ils réalisé pour sauver la vie de ce bébé in utéro ?

Quand Katie Rice, une jeune Américaine, s’est rendue à son rendez-vous lors de sa 20ème semaine de grossesse, elle était impatiente de connaître le sexe du bébé qu’elle attendait. Mais malheureusement, ce sont des nouvelles déchirantes qu’elle a apprises ce jour-là. En effet, après avoir réalisé plusieurs séries d’examens, le médecin qui suivait de la grossesse de la future maman a révélé aux futurs parents qu’une tumeur était présente sur le cœur du bébé…

Encore dans le ventre de sa maman, le bébé souffrait d’un tératome intra-péricardique. Pour information, les tératomes intra-péricardiques fœtaux sont rares et généralement de nature bénigne. Il s’agit d’une tumeur développée à partir de cellules embryonnaires restées présentes dans l’organisme. S’il n’est pas pris en charge rapidement, cela peut entraîner le décès du nourrisson.

Une opération chirurgicale in utéro menée à bien

Malgré les risques que représentait l’opération chirurgicale, Katie Rice et son compagnon, Mike Roussin, ont décidé de réaliser l’intervention, nous informe la chaîne de télévision américaine CNN. C’était en 2013. Ils se sont alors rendus au centre hospitalier pour enfants de Philadelphie. Jusqu’à ce jour, cette opération n’avait jamais été réalisée avec succès. C’est lors de la 24ème semaine de grossesse de la jeune femme que l’intervention a eu lieu. Pour l’occasion, une équipe composée de plusieurs cardiologues, chirurgiens et obstétriciens étaient présents pour réaliser un exploit médical. Au bout de quelques heures d’opérations, les professionnels de santé ont réussi à retirer la tumeur du bébé, alors que celui-ci était encore dans le ventre de sa mère. Selon les médecins, le bébé n’aurait pas survécu s’ils n’étaient pas intervenus aussi rapidement. En effet, ils ont expliqué que la tumeur progressait très vite… La jeune femme pouvait ensuite continuer sa grossesse. Katie Rice a, par la suite, donné naissance à un petit garçon, prénommé Tucker, d’un accouchement naturel.


Trois ans plus tard…

À ce jour, le petit Tucker est âgé de 3 ans et se trouve en excellente santé. Pour les médecins, le petit bonhomme a vraiment défié tous les pronostics ! Les professionnels de santé sont heureux de voir qu’il se porte comme un charme et ne montre aucun problème cardiovasculaire. Interrogée par le site américain CHOP, la mère du petit garçon reste quand même prudente quant à la santé de son fils : « Il y a tant de choses que nous ignorons. Il est le premier bébé à survivre à une telle opération chirurgicale, nous allons donc suivre sa croissance de près. » Katie Rice espère que tout ce qu’elle pourra apprendre concernant le suivi de son fils pourra aider les médecins à développer de nouveaux traitements pour les enfants qui viennent au monde avec des défauts de naissance, qu’ils soient communs ou rares. Espérons que cette famille ne connaîtra que des jours heureux…

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire