Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Elle vend son lait maternel pour arrondir ses fins de mois

Aux États-Unis, il est possible de vendre son lait maternel … sur Internet ! C’est ce qu’a fait Lisa Charbonneau, mère au foyer de trois enfants. Ne parvenant pas à utiliser la totalité du lait qu’elle produit en grande quantité, c’est l’idée qu’elle a trouvée pour ne pas le gâcher et surtout pour arrondir ses fins de mois. « Mon mari qui est le seul à travailler, je me suis dit : pourquoi ne pas vendre mon lait ? », raconte Lisa à Yahoo.

Un site internet prévu à cet effet

Après avoir posté une annonce sur le site Craiglist, Lisa a rapidement trouvé deux acheteurs : si la première est une maman qui au contraire ne pouvait pas nourrir son enfant au sein, le deuxième s’est avéré être un bodybuildeur, en quête d’une nouvelle source de protéine.

Face à cette demande, Lisa a établi ses tarifs entre 0,80 et 1,70 euros les 30 centilitres. La maman cliente a d’ailleurs déjà dépensé près de 100 euros pour 9 litres de lait. Si le but de Lisa était de se faire un peu d’argent en plus, elle préfère néanmoins faire payer moins cher à la maman demandeuse. Elle explique qu’elle sait ce qu’est l’envie de vouloir allaiter son enfant. C’est donc en proposant des prix plus bas que ceux pour les bodybuildeurs, qu’elle souhaite aider les mamans qui ne le peuvent pas naturellement.

L’avis des experts

Le Dr Maureen Groer, professeur en recherche à l’université de Floride du Sud (dans la ville de Tampa), souligne à Yahoo qu’il est important que les clients achetant du lait maternel se renseignent au préalable au sujet de la qualité du lait mis à leur disposition. « Il n’y a pas de preuve sur la qualité du lait vendu sur les plates-formes internet de la sorte », précise t-elle. Elle rajoute d’ailleurs : « qu’il est important de savoir comment la femme le prélève, avec quel genre de matériel, stérile ou non, car le lait peut être un vrai nid à bactéries s’il n’est pas exploité dans des conditions hygiéniques correctes ».


Dans le cas de Lisa Charbonneau, elle détient un accord de son médecin qui certifie sa bonne santé, l’état saint de son lait, mais également la liste des vitamines que Lisa prend quotidiennement, « qui n’influent pas la qualité de mon lait », précise Lisa.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire