Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Elle a dĂ©sirĂ© allaiter son enfant adoptĂ© et a rĂ©ussi

Elle a désiré allaiter son enfant adopté et a réussi

Teglene Ryan est dĂ©jĂ  maman de deux magnifiques garçons de 9 et 7 ans, mais elle en voudrait bien un troisiĂšme loulou pour agrandir sa famille californienne… Elle et son mari prennent alors rendez-vous chez un mĂ©decin qui leur conseille de ne pas essayer, les risques pour le bĂ©bĂ© comme pour Teglene seraient trop grands… DĂ©semparĂ©, le couple ne renonce pas, il choisit l’adoption. C’est la petite Ainsley, bĂ©bĂ© prĂ©maturĂ©, qui a la chance de devenir le nouveau membre de leur famille ! Pour se rapprocher d’elle et crĂ©er un lien intime mĂšre-fille, Teglene dĂ©cide de l’allaiter.

 

Une possibilité méconnue

Pour Teglene Ryan, il Ă©tait important d’avoir un contact peau Ă  peau avec son bĂ©bĂ© adoptĂ©. Elle ne l’a pas portĂ©, mais elle l’allaiterait, afin de crĂ©er entre elles deux un lien d’intimitĂ©. La maman tĂ©moigne : « Tellement de gens ne savent pas que c’est possible ». Elle a dĂ©jĂ  allaitĂ© ses deux premiers garçons, et pour Teglene, c’Ă©tait une prioritĂ© d’allaiter Ă©galement sa petite derniĂšre. « L’alimentation au biberon est une mĂ©thode de nutrition, l’allaitement est une relation ». Mais comment fait-on pour allaiter un bĂ©bĂ© adopté ? On parle d’induction de la lactation. Il s’agit en fait d’un traitement hormonal qui pousse les seins Ă  produire du lait. Il faut beaucoup de patience car le processus est lent, et le risque est que bĂ©bĂ© rĂ©clame un biberon rapidement… Mais la petite puce a Ă©tĂ© patiente, et a adorĂ© tĂ©ter. Ce qui a motivĂ© Teglene Ă  continuer, et Ă  finalement rĂ©ussir Ă  allaiter.

 

Une façon de protéger bébé

« Chaque fois que je voulais abandonner, je rĂ©flĂ©chissais Ă  tout ce qu’elle avait vĂ©cu dans sa vie et je dĂ©cidais de continuer », a confiĂ© la maman adoptive.. En effet, la mĂšre biologique de la petite Ainsley ne savait pas qu’elle Ă©tait enceinte. Elle n’a donc bĂ©nĂ©ficiĂ© d’aucun soin prĂ©natal. De plus, cette derniĂšre a avouĂ© qu’elle avait bu et fumĂ© pendant la grossesse, notamment de la marijuana… L’allaitement est donc pour Teglene un moyen de fournir plus d’anticorps Ă  son bĂ©bĂ©, de renforcer ses dĂ©fenses naturelles, et dans ce cas-lĂ , c’Ă©tait une prioritĂ© pour la petite.
Sa petite puce a aujourd’hui 4 ans et se porte Ă  merveille. La petite famille va bien et continue son bout de chemin ensemble !

 

Elle a desire allaiter son enfant adopte et a reussi1

 


À lire absolument