Don de lait maternel : devinez combien de congélateurs on peut remplir avec le lait de cette maman !

Avoir la possibilité de donner son lait maternel pour sauver des bébés prématurés : voici l’histoire de Harriet Tutton, une jeune femme qui a fait don de son lait maternel à une vingtaine de familles au Royaume-Uni. Cette jeune femme a en effet mis sa production phénoménale de lait au service des autres…

Le don de lait maternel : qu’est-ce que c’est ?

Harriet Tutton est une jeune femme d’origine galloise qui a une particularité : elle produit beaucoup de lait maternel. Suffisamment pour remplir l’équivalent de trois congélateurs ! Sa fille ayant suffisamment de lait, cette jeune maman a décidé de faire don de son lait à d’autres mères ne pouvant pas allaiter. Il arrive en effet que des mamans n’arrivent pas à allaiter, aient des difficultés ou ne produisent pas assez de lait pour nourrir leurs enfants. Ce geste altruiste a permis ainsi d’aider une vingtaine de familles. Si le partage de lait direct d’une femme à l’autre n’est pas recommandé (ni pas le NHS -National Health Service-, ni par L’Association Des Lactariums de France et la Société Française de Néonatologie en France) car le lait non vérifié par un lactarium peut contenir des virus comme le VIH ou l’hépatite, le don de lait via un organisme accrédité est encouragé.

En France comment se passe le don de lait maternel ?

Le don de lait maternel est, comme le don de sang, anonyme et gratuit. Les donneuses peuvent se rapprocher des banques de lait, qui sont appelés des lactariums, qui leur fournissent tout le matériel et leur explique la procédure à suivre. Les mamans donneuses sont alors suivies médicalement et des tests sont effectués sur les laits . De plus, le lait étant un produit fragile, des précautions sanitaires doivent être respectées. Les lactariums se trouvent souvent au sein de structures hospitalières mais ce n’est pas forcément le cas. (Pour trouver le lactarium le plus proche de chez soi ça se passe ici). Le don de lait maternel est un geste de solidarité, qui peut sauver bien des nourrissons, en particulier les tout-petits prématurés.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire