Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » DĂ©couverte : de nouvelles images en 3D du placenta pour Ă©viter les fausses couches ?

DĂ©couverte : de nouvelles images en 3D du placenta pour Ă©viter les fausses couches ?

La recherche sur la grossesse est parfois difficile car on ne peut pas Ă©thiquement, utiliser des mĂ©thodes qui pourraient influencer le bon dĂ©roulement d’une grossesse. Des chercheurs de l’universitĂ© de Cambridge ont dĂ©cidĂ© pour cela d’utiliser des techniques rĂ©volutionnaires non invasives de modĂ©lisation informatique pour mieux comprendre la formation du placenta et mieux apprĂ©hender les mĂ©canismes de certaines fausses couches inexpliquĂ©es. On fait le point sur ces nouvelles recherches


Qu’est-ce que le placenta ?

Le placenta est un organe Ă  part entiĂšre. C’est un organe retrouvĂ© chez tous les mammifĂšres qui sert Ă  la respiration de l’embryon et Ă  apporter Ă  ce dernier tous les nutriments dont il a besoin. VĂ©ritable organe hybride, le placenta, est constituĂ© de tissus maternels et de tissus embryonnaires. Il est gĂ©nĂ©ralement fonctionnel Ă  la fin du premier trimestre de grossesse. Il possĂšde diffĂ©rents rĂŽles : il sĂ©crĂšte des hormones indispensables au bon dĂ©roulement de la grossesse mais il permet Ă©galement de protĂ©ger le fƓtus de bon nombre (mais pas tous) de toxiques (mais pas l’alcool) et de pathogĂšnes.

Pourquoi étudier le placenta ?

Il peut arriver que le placenta ne remplisse pas bien son rĂŽle, cela peut engendrer des problĂšmes au niveau de la grossesse. A l’heure actuelle, une grossesse sur cinq se termine par une fausse couche sans que l’on connaisse la raison. Ces fausses couches surviennent surtout au premier trimestre. Si ces anomalies chromosomiques importantes peuvent en ĂȘtre la cause, les anomalies de formation du placenta ne sont pas Ă  exclure. C’est pour cela qu’une Ă©quipe de chercheurs s’est penchĂ©e sur cet organe si particulier. En utilisant les techniques biomĂ©dicales les plus Ă©voluĂ©es, les chercheurs parviennent Ă  prendre des images en haute rĂ©solution des plus petits vaisseaux placentaires pour les Ă©tudier. Ces clichĂ©s permettent alors de construite des modĂšles en trois dimensions trĂšs informatifs.

Comment Ă©viter certaines fausses couches et prĂ©dire l’évolution d’une grossesse ?

En croisant ces donnĂ©es avec toutes celles dĂ©jĂ  connues sur les facteurs de fausse couche, les chercheurs espĂšrent pouvoir un jour dĂ©velopper un modĂšle prĂ©dictif sĂ»r concernant le risque de fausses couches. Ainsi, le rĂŽle du systĂšme immunitaire est un facteur de prĂ©diction de fausses couches Ă  rĂ©pĂ©titions. A l’avenir, c’est un bel espoir qui s’entrevoit : toutes ces donnĂ©es vont permettrent d’amĂ©liorer la prise en charge des grossesses Ă  risques.


 


À lire absolument