Fausse couche

Qu’est-ce qu’une fausse couche ?

Aussi appelée avortement spontané, la fausse couche est une interruption naturelle de la grossesse. Survenant généralement au cours des 20 premières semaines de grossesse, elle entraîne la mort du fœtus à l’intérieur de l’utérus de la mère.

Quels sont les signes annonciateurs d’une fausse couche ?

Les pertes de sang sont les signes annonciateurs les plus criants, car ils annoncent que l’œuf est en train de se détacher. Les douleurs, elles, sont assez variables, mais ressemblent aux douleurs ressenties au cours des règles. Enfin, la perte de sang avec présence de caillots est aussi un signe annonciateur de fausse couche. Attention, toutefois, les saignements ne sont pas toujours des signes de fausse couche. Il peut en effet que des saignements se produisent au cours du premier trimestre de grossesse sans que cela indique pour autant qu’elle est en train de faire une fausse couche.

En savoir plus sur la fausse couche

Les causes d’une fausse couche sont nombreuses. De nombreuses fausses couches sont dues à des anomalies chromosomiques. Des infections comme la listériose ou encore la toxoplasmose peuvent également être à l’origine de certaines d’entre elles. Les fausses couches tardives, qui surviennent deux mois et demi après le début de la grossesse sont la plupart du temps liées à une malformation utérine. Enfin, le tabac, l’alcool, le diabète, une pratique intensive d’une activité sportive (plus de 7 heures par semaine) en début de grossesse et l’hypothyroïdie augmentent aussi les risques de fausse couche.

Un peu de lecture sur la fausse couche

Fausse couche : quels sont les signes qui l’annoncent ? 

Fausse couche : comment faire face à cette épreuve ? 

Endométriose et fausse couche seraient-ils liés ?