Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Cette nouvelle technique d’IRM serait-elle en passe de détrôner la classique échographie ?

Développée par iFIND, un projet mené par une équipe de médecins londoniens, une technique d’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) permet de découvrir bébé d’une manière totalement novatrice. Finies, les images pixelisées sur lesquelles on ne voit pas grand-chose et place à la vidéo haute définition. Désormais, les futurs parents pourront voir leur petit bout s’étirer, se tortiller et jouer avec son cordon ombilical et ce, dès la vingtième semaine de grossesse. Cette incroyable innovation technique révèle à quel point le fœtus est parfaitement formé quatre semaines avant le délai légal d’avortement en Grande-Bretagne, et relance le débat sur le délai très tardif (24 semaines) autorisé pour l’interruption volontaire de grossesse outre-Manche.

Une amélioration majeure pour les examens prénatals

24 secondes, c’est le temps que l’équipe de médecins du projet iFIND a réussi à capturer dans l’intimité d’un fœtus in utero. Le plus de ces images ? Elles sont si détaillées qu’on peut clairement voir le bébé en très haute qualité. L’utérus entier est montré afin que les parents et les médecins aient une vision précise du petit bout. Le Dr David Lloyd, chercheur pour la clinique King’s College de Londres se montre très enthousiaste sur les progrès de l’imagerie médicale.  » Prendre des photos d’un fœtus de 20 semaines n’est vraiment pas facile. » Il ajoute : « Contrairement aux échographies classiques, cette technique de scanner high tech montre ce qui se passe sous la peau du bébé et supplante même les scanners IRM normaux en terme de qualité. »

En effet, cette technologie complexe permet d’obtenir des images utilisables même chez les bébés qui bougent beaucoup dans l’utérus. L’équipe du projet iFIND espère qu’elle améliorera les examens prénatals pour toutes les futures mamans.  Repérée sur le site web communautaire Channel Mum, la vidéo stupéfiante a pour but de démocratiser la technique innovante partout dans le monde. De plus, il est important de noter que c’est aussi l’une des rares techniques d’imagerie qui peut être utilisée sans danger pendant la grossesse. Les médecins espèrent la développer de sorte qu’elle finira par impliquer quatre sondes qui se déplacent automatiquement autour du haut du ventre de la maman pour obtenir la meilleure image possible. Cela signifie que les complications pourraient être prises en compte plus tôt et mieux traitées. Une bien belle avancée dont on risque d’entendre parler dans les années à venir !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire