En train de lire
Pourquoi cette mère a-t-elle choisi de poursuivre l’allaitement de sa fille de 6 ans ?

Pourquoi cette mère a-t-elle choisi de poursuivre l’allaitement de sa fille de 6 ans ?

Allaiter bébé sur une longue durée peut parfois s’avérer difficile. Quand on reprend le travail après le congé maternité, il faut alors tirer son lait, pour que bébé puisse en avoir pour la journée. Mais entre la fatigue, le travail, les nuits courtes, et les journées à rallonges, c’est assez fatiguant d’allaiter son enfant le plus longtemps possible. Mais ça ne semble pas le cas de Denise Sumpter, une maman de 44 ans, originaire du Royaume-Uni ! Eh oui, sa fille, Belle, âgée de 6 ans, ne veut pas être sevrée.

La plus âgée des petites filles allaitées au Royaume-Uni

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement maternel « exclusif »  (lait maternel seul, avec éventuellement de l’eau et des jus de fruits) jusqu’à l’âge de 6 mois puis partiel jusqu’aux 2 ans de bébé au moins. Mais même si la fille de Denise Sumpter n’a plus besoin du lait de sa mère, elle continue de prendre le sein de sa mère de temps à autre. Interrogée par le quotidien britannique Daily Mail, elle a expliqué que les demandes de sa fille pouvaient varier entre deux fois par jour à une fois par semaine. Cela dépend, et la petite Belle demande à prendre le sein de sa mère lorsqu’elle est fatiguée, malade, ou souhaite tout simplement partager un moment avec sa maman. Pour la mère quadragénaire, c’est à sa fille de décider quand elle souhaitera être sevrée : « Je l’allaiterai aussi longtemps qu’elle le demandera », a raconté la maman au quotidien britannique. À côté de cela, son petit frère, Beau, âgé de 18 mois, est également allaité par sa maman. Pour Denise Sumpter, tout cela n’a rien de bizarre, ni de choquant, et cela aide même ses enfants lorsqu’ils sont mal en point. Elle a raconté : « Beau couvait quelque chose l’autre jour, mais comme je l’ai allaité, il s’est remis en 24 heures. Je fais pareil avec Belle quand elle est malade. S’ils sont énervés, cela les calme. Et ça les aide à dormir. » Avec son âge avancé, le Daily Mail affirme que Belle est devenue la petite fille la plus âgée encore allaitée du Royaume-Uni.

Et pourtant, elle ne pensait pas allaiter sa fille aussi longtemps

Mais pourtant, Denise Sumpter ne prévoyait pas d’allaiter sa fille aussi longtemps : « Si vous m’aviez posé la question il y a cinq ans, je n’aurais jamais pensé être toujours en train d’allaiter Belle », a-t-elle raconté. Et un allaitement aussi long relève de l’exceptionnel ! Au quotidien britannique, la mère de famille a révélé que certaines personnes lui disent qu’en continuant d’allaiter sa fille, cette dernière aurait bien du mal à « couper le cordon », c’est-à-dire, à se détacher de sa mère. Ce à quoi la Britannique répond que sa fille est très indépendante, et que ses professeurs la trouvent mature. Et quand bien même, elle a expliqué que sa fille sait parfaitement que ce qu’elle fait n’est pas tout à fait « normal ».

Mais toujours est-il que ce sera à Belle de décider quand elle souhaitera arrêter d’être allaitée. Pour cette maman, tout ce qui compte, c’est d’avoir « deux enfants sains, intelligents, et qui ont confiance en eux », avant d’ajouter : « Je suis persuadée qu’ils ont tiré bénéfice de mon allaitement et je continue donc à les aider« . Pour les enfants Sumpter, se nourrir au sein n’a rien de plus naturel. Et la petite semble faire les mêmes choix que sa maman ! Eh oui, Belle fait semblant d’allaiter ses poupées lorsqu’elle joue. Telle mère, telle fille ?


Voir Aussi
Crédit image: Facebook Gemma Charlmer

denise-allaite-fille-belle-six-ans


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire