Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Pourquoi cette mĂšre a-t-elle choisi de poursuivre l’allaitement de sa fille de 6 ans ?

Pourquoi cette mĂšre a-t-elle choisi de poursuivre l’allaitement de sa fille de 6 ans ?

©Rosie Hallam/Platform Press/DailyMail

Allaiter bĂ©bĂ© sur une longue durĂ©e peut parfois s’avĂ©rer difficile. Quand on reprend le travail aprĂšs le congĂ© maternitĂ©, il faut alors tirer son lait, pour que bĂ©bĂ© puisse en avoir pour la journĂ©e. Mais entre la fatigue, le travail, les nuits courtes, et les journĂ©es Ă  rallonges, c’est assez fatiguant d’allaiter son enfant le plus longtemps possible. Mais ça ne semble pas le cas de Denise Sumpter, une maman de 44 ans, originaire du Royaume-Uni ! Eh oui, sa fille, Belle, ĂągĂ©e de 6 ans, ne veut pas ĂȘtre sevrĂ©e.

La plus ùgée des petites filles allaitées au Royaume-Uni

L’Organisation Mondiale de la SantĂ© (OMS) recommande un allaitement maternel « exclusif »  (lait maternel seul, avec Ă©ventuellement de l’eau et des jus de fruits) jusqu’à l’ñge de 6 mois puis partiel jusqu’aux 2 ans de bĂ©bĂ© au moins. Mais mĂȘme si la fille de Denise Sumpter n’a plus besoin du lait de sa mĂšre, elle continue de prendre le sein de sa mĂšre de temps Ă  autre. InterrogĂ©e par le quotidien britannique Daily Mail, elle a expliquĂ© que les demandes de sa fille pouvaient varier entre deux fois par jour Ă  une fois par semaine. Cela dĂ©pend, et la petite Belle demande Ă  prendre le sein de sa mĂšre lorsqu’elle est fatiguĂ©e, malade, ou souhaite tout simplement partager un moment avec sa maman. Pour la mĂšre quadragĂ©naire, c’est Ă  sa fille de dĂ©cider quand elle souhaitera ĂȘtre sevrĂ©e : « Je l’allaiterai aussi longtemps qu’elle le demandera », a racontĂ© la maman au quotidien britannique. À cĂŽtĂ© de cela, son petit frĂšre, Beau, ĂągĂ© de 18 mois, est Ă©galement allaitĂ© par sa maman. Pour Denise Sumpter, tout cela n’a rien de bizarre, ni de choquant, et cela aide mĂȘme ses enfants lorsqu’ils sont mal en point. Elle a racontĂ© : « Beau couvait quelque chose l’autre jour, mais comme je l’ai allaitĂ©, il s’est remis en 24 heures. Je fais pareil avec Belle quand elle est malade. S’ils sont Ă©nervĂ©s, cela les calme. Et ça les aide Ă  dormir. »Â Avec son Ăąge avancĂ©, le Daily Mail affirme que Belle est devenue la petite fille la plus ĂągĂ©e encore allaitĂ©e du Royaume-Uni.

Et pourtant, elle ne pensait pas allaiter sa fille aussi longtemps

Mais pourtant, Denise Sumpter ne prĂ©voyait pas d’allaiter sa fille aussi longtemps : « Si vous m’aviez posĂ© la question il y a cinq ans, je n’aurais jamais pensĂ© ĂȘtre toujours en train d’allaiter Belle », a-t-elle racontĂ©. Et un allaitement aussi long relĂšve de l’exceptionnel ! Au quotidien britannique, la mĂšre de famille a rĂ©vĂ©lĂ© que certaines personnes lui disent qu’en continuant d’allaiter sa fille, cette derniĂšre aurait bien du mal Ă  « couper le cordon », c’est-Ă -dire, Ă  se dĂ©tacher de sa mĂšre. Ce Ă  quoi la Britannique rĂ©pond que sa fille est trĂšs indĂ©pendante, et que ses professeurs la trouvent mature. Et quand bien mĂȘme, elle a expliquĂ© que sa fille sait parfaitement que ce qu’elle fait n’est pas tout Ă  fait « normal ».

Mais toujours est-il que ce sera Ă  Belle de dĂ©cider quand elle souhaitera arrĂȘter d’ĂȘtre allaitĂ©e. Pour cette maman, tout ce qui compte, c’est d’avoir « deux enfants sains, intelligents, et qui ont confiance en eux », avant d’ajouter : « Je suis persuadĂ©e qu’ils ont tirĂ© bĂ©nĂ©fice de mon allaitement et je continue donc Ă  les aider« . Pour les enfants Sumpter, se nourrir au sein n’a rien de plus naturel. Et la petite semble faire les mĂȘmes choix que sa maman ! Eh oui, Belle fait semblant d’allaiter ses poupĂ©es lorsqu’elle joue. Telle mĂšre, telle fille ?

denise-allaite-fille-belle-six-ans

À lire absolument

Laisser un commentaire