Pourquoi cette maman se sent-elle si désemparée face à l’allaitement maternel ?

Allaiter bébé peut s’avérer difficile. Et Leah, une jeune maman d’une petite puce de 7 semaines s’en est rendu compte. Le 24 janvier dernier, la jeune femme originaire de Nashville (États-Unis) a publié une photo d’elle en train d’allaiter sa fille sur son Instagram. On y découvre une femme la main sur le visage, avec un air désemparé…

Pour cette maman, en voyant tous ces clichés, l’allaitement semblait être quelque chose de facile pour elle…

En voyant des photos de mamans allaitant leur enfant sur les réseaux sociaux, Leah pensait que cela en serait de même avec son bébé. Pour elle, en voyant tous ces clichés, l’allaitement était quelque chose de facile. Interviewée par le Huffington Post, elle a raconté : « J’ai vu tant de photos sur les réseaux sociaux de mères allaitant leurs bébés avec béatitude que je ne savais pas que ce n’était pas toujours comme ça ».  Car en réalité, Leah a dû faire face à de nombreux doutes. Quand sa fille n’arrivait pas à téter, elle se demandait alors ce qui se passait, si elle avait trop de lait, pas assez, si son sein était trop petit, si elle souffrait d’une mastite… a-t-elle confié. À savoir, une mastite aiguë est une inflammation du sein qui survient en général au début de l’allaitement (Source Vulgaris Medical). Il faut alors savoir qu’une telle inflammation survient lorsque les glandes mammaires à l’intérieur du sein s’infectent et plus généralement lorsqu’elle allaite. Les seins deviennent alors douloureux, même durs et paraissent enflammés. Les symptômes sont alors les mêmes que ceux d’une grippe, ce qui peut laisser présager cette maladie, avec des courbatures et un mal de tête. Toutefois, il est important de noter que le lait n’est pas contaminé lors d’une mastite, ce qui ne présente aucun risque pour bébé.

leah-maman-difficulte-allaitement-post-instagram

Une jeune maman qui doute

La jeune femme a alors commencé à douter d’elle, pensant qu’elle n’en savait que trop peu sur l’allaitement maternel. Elle s’est donc tournée vers ses amies également mamans, afin de savoir si elles ont exprimé le même sentiment à un moment où elles ont allaité leur bébé. Verdict ? Toutes ont vécu une expérience similaire. Leah a alors estimé que l’allaitement, qu’elle pensait si facile et naturel, est une période d’apprentissage pour de nombreuses mamans. Comme on dit, il faut laisser du temps au temps pour que tout se déroule au mieux…


Depuis, la jeune maman voit une consultante en lactation qui l’aide à lui redonner confiance en elle, ainsi que dans la relation avec sa fille. Par le biais de cette photo postée sur son Instagram, elle encourage toutes les mamans emprises au doute à trouver du soutien, comme elle a trouvé du soutien auprès de ses amies. Par ailleurs, pour elle ce n’est pas une honte d’avoir trouvé de l’aide auprès d’un professionnel. Au site américain, elle a confié : « Il faut du temps, de la patience, du soutien, de la bonne nutrition, de la confiance et parfois de l’aide professionnelle pour surmonter vos difficultés d’allaiter votre bébé. » On espère alors que cette maman arrivera alors à surmonter son impression d’insécurité face à l’allaitement maternel.

Toutefois, il est tout de même important de préciser que l’allaitement demeure une recommandation, non une obligation. Et Leah a tenu à souligner qu’elle n’était pas un fervent défenseur de l’allaitement. Non, car pour elle, « les mères savent quelle est la meilleure décision pour elle-même, leur bébé et leur famille. » Avant d’ajouter que quelle que soit la façon qu’une mère choisira de nourrir son bébé, elle aura tout de même toujours besoin de soutien.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire