Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Pour cette future maman, pas le temps d’aller à la maternité elle accouche dans la voiture !

Voilà une petite bien pressée de rencontrer ses parents ! Lundi 5 septembre dernier, aux alentours de 7 heures 40, Coralie Cannère-Ticot commence à ressentir ses premières contractions. Aussitôt, son compagnon, Laurent Moris, la fait monter en voiture pour partir en direction de la maternité de l’Ormeau, dans le Tarbes. Mais leur petite puce n’a pas attendu d’être arrivée à destination pour venir au monde, selon les informations de La Dépêche.

Arrivés à Ordizan, en région Midi-Pyrénées, Coralie Cannère-Ticot, déjà maman d’un petit Noa, âgé de 5 ans, a perdu les eaux. Ils continuent alors leur parcours, mais en arrivant à Bernac-Debat, la future maman sentait que sa fille était sur le point d’arriver. Interviewée par La Dépêche, elle a raconté, « le temps qu’il se gare, la petite tête chevelue sortait déjà. » Le couple arrive alors sur un parking, et voit un client qui attendait l’ouverture d’un garage. Le futur papa lui explique la situation et lui demande alors s’il veut bien appeler les pompiers, mais le temps qu’il revienne à la voiture, sa fille était déjà venue au monde. Vingt minutes ont suffi pour que la petite Mia vienne au monde depuis le début des premières contractions !

Direction la maternité

Fort heureusement, les heureux parents ont entendu leur petite pousser son premier cri. Laurent Moris donne alors une serviette propre à Coralie Cannère-Ticot, afin qu’elle puisse y mettre leur petite puce et tous filent en direction de la maternité, demandant au préalable si l’homme avec eux peut finalement dire aux pompiers de ne pas venir.

Quelques minutes plus tard, la petite famille arrive à la maternité, les ayant prévenu bien avant d’arriver. Une sage-femme est alors arrivée, raconte le site français en disant : « comment on va tous sortir de là ? » Alors la maman a poussé une toute dernière fois pour expulser le placenta et ainsi permettre à la sage-femme de couper le cordon ombilical. Les parents de la petite Mia ont été heureux d’apprendre que l’homme rencontré sur le parking du garage a appelé la maternité afin de prendre des nouvelles de la maman et de son bébé. Et heureusement, tout ce petit monde va bien… mais ces récits d’accouchements inopinés sur le chemin de la maternité éloignée de dizaines de kilomètres posent tout de même question : on a fermé les petites maternités de proximité sous prétexte que les accouchements qui tournent mal pouvaient y rencontrer des risques mais du coup, on apprend que de plus en plus de femmes accouchent dans les voitures

Heureusement, en général, les histoires se terminent bien. Comme ici, où Coralie Cannère-Ticot raconte : « on savait que pour un deuxième enfant, c’était plus facile, mais à ce point ! Heureusement, tout s’est passé comme sur des roulettes. » Mais si un jour l’accouchement ne se passait pas comme prévu ? Une maternité, petite, même mal équipée, ou un accouchement à domicile avec une sage-femme (tellement mal vu des autorités de santé), c’est toujours mieux que seuls sur le bord de la route. N’êtes-vous pas d’accord ?


Les bons gestes à avoir

En cas d’accouchement inopiné (lorsqu’il se produit en dehors d’une structure spécialisée), il est important d’adopter des bons gestes. Tout d’abord : on ne panique pas ! On tente de garer le véhicule si on se trouve en chemin de la maternité, et d’appeler les secours (15). Laissez faire les choses, car en règle générale, tout se passe bien. Il faut installer la future maman dans une position confortable, et tentez de vous protéger si cela est possible avec des gants et un masque. Quand bébé viendra au monde, il faudra qu’une serviette soit à disposition afin de le mettre dedans.

La future maman doit pousser jusqu’à ce que la tête de bébé sorte, une fois qu’on la voit, il faut alors lui dire d’arrêter sauf quand les épaules devront passer, car l’expulsion se fait naturellement. Une fois que bébé est là, séchez-le dans sa serviette propre. Si bébé ne crie pas, vérifiez que le cordon ombilical n’entoure pas son cou. Dans ce cas, faites le glisser par-dessus sa tête, et ne tirez jamais dessus ! Les secours devraient à présent prendre le relais…

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire