Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » La cĂ©sarienne est un « vrai accouchement », la preuve en image

La cĂ©sarienne est un « vrai accouchement », la preuve en image

A tout ceux qui pensent que la cĂ©sarienne n’est pas un « vrai accouchement », cette femme a voulu prouver le contraire.

Dans un article du blog Birth Without Fear, relayĂ© sur Facebook, Jodie Shaw, maman de deux enfants, clame haut et fort que mettre au monde par cĂ©sarienne est tout aussi honorable que par voie basse. A l’aide d’une photo choc, elle tient Ă  faire passer un message d’encouragement, pour que les mamans ne culpabilisent plus de la façon dont elles accouchent.

elle prouve par cette photo que la cesarienne est un vrai accouchement facebook

Une image qui ne laisse pas indifférent

Dans un long post, Jodie Shaw avoue que sa cĂ©sarienne n’Ă©tait pas un choix. MalgrĂ© tous les projets de naissance que l’on peut Ă©crire, parfois tout ne se passe pas comme prĂ©vu. Dans son texte, elle explique qu’elle avait un fibrome (tumeur bĂ©nigne – non cancĂ©reuse – situĂ©e sur la paroi de l’utĂ©rus) sur le col de l’utĂ©rus et un placenta praevia (anomalie d’insertion du placenta, qui s’insĂšre trop bas, et peut provoquer une hĂ©morragie au moment de l’accouchement), la cĂ©sarienne Ă©tait donc inĂ©vitable. Elle n’a pas fait le choix de cette opĂ©ration qui s’en est suivie de 6 semaines de rĂ©cupĂ©ration, mais elle lui a sauvĂ© la vie la vie, Ă  elle, et son bĂ©bĂ©.

AprĂšs le buzz qu’a suscitĂ© sa publication, plus de 6 100 « j’aime » et 1 200 partages, elle a voulu apporter quelques prĂ©cisions tout en remerciant le blog Birth Without Fear. Les commentaires ont Ă©tĂ© trĂšs positifs. NĂ©anmoins, son cas n’est pas ordinaire. Elle devait mettre au monde son deuxiĂšme enfant, le premier Ă©tait dĂ©jĂ  nĂ© par cĂ©sarienne. Cependant en raison de son fibrome et de son placenta, les mĂ©decins ne pouvaient pas rouvrir l’ancienne cicatrice (horizontale), car ils n’auraient pas Ă©tĂ© en mesure d’attraper le bĂ©bĂ©. C’est pourquoi, elle a une cicatrice verticale. Quant Ă  la photo, elle a Ă©tĂ© prise le jour mĂȘme de l’opĂ©ration, ce qui explique son importance et les agrafes. Deux semaines aprĂšs, sa marque ressemble Ă  une cicatrice normale.

Bien qu’elle-mĂȘme n’ait pas eu de rĂ©elles critiques vis-Ă -vis de son opĂ©ration, elle tenait Ă  remettre les pendules Ă  l’heure :  la cĂ©sarienne est un « vrai accouchement ».

 

 

À lire absolument