Placenta praevia

Qu’est-ce que le placenta praevia ?

Le placenta est dit praevia lorsqu’il est inséré dans la partie inférieure de la paroi utérine, et non dans sa partie supérieure, bloquant partiellement ou totalement le passage du bébé par le col de l’utérus.

Pourquoi le placenta praevia est-il important ?

Il s’agit d’une anomalie d’insertion du placenta. Ce dernier s’insère trop bas, sur le segment inférieur de l’utérus. Le placenta praevia est fréquent notamment en début de grossesse. Neuf fois sur dix, il migrera durant la grossesse pour s’insérer correctement le jour de l’accouchement. Le placenta praevia provoque des saignements à cause de son décollement. On le prévient par le repos et des médicaments qui évitent des contractions utérines et des hémorragies.

En savoir plus sur le placenta praevia

Quels sont les signes de la maladie ? Si durant votre dernier trimestre de grossesse, des hémorragies imprévisibles, isolées et inodores surviennent, il peut s’agir d’une anomalie de votre placenta. Généralement, une échographie a déjà établi le diagnostic dès le 4ème mois de grossesse. Grâce à la répétition de cet examen, les médecins vont pouvoir suivre la localisation de votre placenta qui peut se modifier en fin de grossesse. Le repos vous sera conseillé, bien que, comme dit précédemment, l’insertion du placenta remonte souvent en fin de grossesse.

Dans d’autres cas, il est également possible que le placenta recouvre entièrement le col de votre utérus. Il s’agit alors du placenta recouvrant, qui nécessite un accouchement par césarienne.


Un peu de lecture sur le placenta praevia

C’est quoi un Placenta Praevia ?

Quand j’ai su que j’avais un placenta praevia

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire