Bébé sera-t-il droitier ou gaucher : cette étude pourrait vous donner la réponse !

Le fait d’écrire de la main droite ou de la main gauche ne semble pas avoir une grande importance de nos jours, mais à une époque être gaucher été considéré comme portant malheur. Et pourtant de nos jours, on sait que les droitiers et gauchers ont tout deux des petites particularités. Si on est droitier on serait plus dans l’analyse, si on est gaucher on aurait plutôt la fibre artistique etc… Ici, chercheurs ont décidé de prouver que l’on peut déterminer la main dominante d’un bébé durant la grossesse.

Découvrez si bébé est droitier ou gaucher in utero

On peut repérer la main dominante d’un enfant en observant avec quelle main il attrape les objets dont il se sert le plus. Cette distinction motrice se fixe chez les enfants autour de 4 ou 5 ans selon les spécialistes. Cependant les chercheurs de l’école internationale supérieure avancée de Trieste en Italie ont mis au point une technique permettant de prédire si votre bébé est droitier ou gaucher, et ce dès la 18ème semaine de grossesse. Cette étude scientifique a d’ailleurs été publiée début décembre sur le site Nature.com.

Quelles recherches ont été faites par ces chercheurs ?

Les scientifiques qui ont réalisé l’étude proposent de déterminer la main dominante du fœtus en observant ses mouvements à la 14ème, 18ème et 22ème semaine de grossesse. Le tout  à l’aide d’une échographie 4D. Cet appareil permet de voir les mouvements fœtaux en temps réel. Ils ont ainsi pu prédire la main dominante des bébés en se basant sur différents types de mouvements, le fait de se toucher les yeux, la bouche ou encore la paroi utérine. Après la naissance des 29 bébés étudiés, ils ont pu comparer leurs résultats à la réalité. Ils ont affiché une réussite entre 89% et 100%, les taux de succès les plus élevés étant ceux enregistrés autour de la 18ème semaine de grossesse. Et, comme pour la population mondiale, le pourcentage de fœtus droitiers, 86%, est plus élevé que celui des gauchers, 14%.

Chez les jumeaux, la latéralité est très étudiée…

Les gauchers représentent généralement 5 à 10 % de la population. Cependant des études antérieures montrent que chez les jumeaux le nombre de gaucher est beaucoup plus important,(même chez les jumeaux dizygotes) sous entendant une latéralité marquée. S’il existe une composante génétique évidente, les mécanismes qui font que l’on soit gaucher ou droitier recèlent encore des secrets !


Une étude poussée pour dépister des maladies in utero

Il semblerait donc que le choix de notre main dominante soit une composante génétique qui dénote d’une prééminence d’un de nos hémisphères cérébraux. La détection in utero de l’hémisphère préeminant pourrait, par la suite, permettre au scientifique de dépister des maladies liées à l’asymétrie atypique cérébrale in utero. Cette technique d’étude de la motricité in utero pourrait donc aboutir sur une détection précoce de certaines maladiescomme la Schyzophrénie ou encore les troubles autistiques pour lesquels il n’y a pas de dépistage prénatal fiable. Cependant, droitier ou gaucher, notre bébé reste l’être le plus parfait qu’y soit à nos yeux est c’est bien le plus important.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire