Une adolescente de 18 ans enceinte de quadruplés

Au mois de janvier 2015, MTV a lancé un appel pour trouver les nouvelles participantes à son émission « 16 ans et enceinte », dédiée aux mamans-ados. La saison 6 sera inspirée de l’émission « Mamans adolescentes » qui traitait spécifiquement de grossesses multiples.

Ado et enceinte de quadruplés

L’une des jeunes filles de 18 ans vivant au Texas en pourparlers avec la chaine pour intégrer l’émission s’est inscrite en tant que future maman de triplés. Sauf que pendant la préparation de l’émission et au cours de la seconde échographie, il s’est avéré qu’un quatrième bébé s’était caché.  A 18 ans, elle s’apprête donc à devenir maman de quatre bouts de chou d’un coup!

Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu, et la future maman a perdu ses bébés des suites d’un syndrome de résorption foetale ou  syndrome du jumeau perdu (VTS).

Syndrôme du jumeau perdu, késako ?

Comme son nom l’indique, ce syndrome n’affecte que les femmes qui vivent une grossesse gémellaire. On parle de syndrome du « jumeau perdu » quand un ou plusieurs foetus semblent avoir … simplement disparus ! En réalité ce qu’il se passe c’est que l’un ou plusieurs des foetus est « avorté » naturellement puis absorbé par le second jumeau, le placenta ou la mère.

Le diagnostic se fait de deux façons : soit la mère fait une première échographie sur laquelle on repère deux bébés puis une seconde quelques semaines plus tard où le médecin ne décèle plus qu’un seul foetus. Ou alors, la maman ressent des douleurs faisant penser à une fausse couche mais l’un des bébés survit.

Grossesse précoce, un danger ?

Selon le Dr Jean-François Le Digabel, chirurgien, gynécologue et obstétricien, les grossesses précoces ne sont pas plus dangereuses qu’une grossesse dîte normale.

Le problème principal des grossesses précoces, c’est que, bien que futures mamans, ces jeunes filles sont avant tout des adolescentes. Elles ne s’aperçoivent pas toujours de leur grossesse, n’arrivent pas toujours à arrêter la cigarette, l’alcool, à surveiller leur alimentation ou à se reposer.


Chez les très jeunes mamans, les médecins décèlent souvent une carence en acide folique pouvant provoquer anomalie du développement du placenta (spina bifida, anencéphalie), un retard de croissance ou un risque de prématurité.

A contrario, il semblerait que le risque plus élevé de pré-éclampsie (hypertension artérielle et présence de protéine dans l’urine) n’est pas prouvé. Ou du moins serait plutôt la conséquence de plusieurs facteurs de risques et non pas seulement du jeune âge de la future maman.

enceinte ado

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire