Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » AdĂšle prend publiquement le contre-pied contre la pression pro-allaitement

AdĂšle prend publiquement le contre-pied contre la pression pro-allaitement

Pour son dernier concert Ă  Londres, la chanteuse britannique AdĂšle a rĂ©ussi Ă  bien faire parler d’elle sur les rĂ©seaux sociaux. Et pour cause : elle a soutenu publiquement son engagement contre la pression pro-allaitement faite aux jeunes mamans. Et cela ne pouvait pas plus tomber Ă  pic quand on sait qu’aujourd’hui se tient la JournĂ©e Internationale de l’Allaitement, journĂ©e consacrĂ©e Ă  la formation des professionnels de la santĂ© dans l’aide et le suivi de l’allaitement. Une polĂ©mique de plus venue tout droit de Grande-Bretagne qui vient donc relancer le dĂ©bat.

AdĂšle rĂ©pond aux propos d’un chef cuisinier britannique

La chanteuse AdĂšle ne cesse dĂ©cidĂ©ment pas de surprendre son public ainsi que les mĂ©dias. En prenant le contre-pied de tous ceux qui encouragent fortement l’allaitement, elle se positionne clairement contre ceux qui pensent notamment que l’allaitement est facile et Ă©vident pour toutes les jeunes mamans.

Et c’est notamment les propos qu’a pu rĂ©cemment tenir le chef cuisinier britannique Jamie Oliver, lequel, sur LBC Radio, a soutenu que malheureusement peu de femmes donnaient encore le sein en Grande-Bretagne alors que cela Ă©tait « plus pratique » et « facile ». Propos donc peu apprĂ©ciĂ©s par la chanteuse qui s’est donc vivement insurgĂ©e.

Une maman qui n’a pas pu allaiter comme elle le voulait son bĂ©bĂ©

« Parce que c’est dur. Certaines d’entre nous ne peuvent pas le faire. Personnellement, j’ai rĂ©ussi pendant neuf semaines.« . Voici les propos qu’a tenu publiquement AdĂšle avec une Ă©motion certaine lors de son dernier concert. Sur la scĂšne de l’O2 Arena de Londres, la tension Ă©tait palpable. La jeune maman a eu Ă  faire ce choix car elle ne produisait plus de lait. Elle avait Ă  cƓur d’allaiter son bĂ©bĂ© mais la nature est malheureusement allĂ©e contre sa volontĂ©.

Comme elle a tenu Ă  le prĂ©ciser par la suite : « Si j’étais dans la jungle, mon enfant serait mort car je n’ai plus de lait ». Des propos lourds de sens qui n’ont pas manquĂ© de toucher son public mais qui ravive l’idĂ©e d’un instinct maternel que certaines mamans assument pleinement.

Depuis, le cĂ©lĂšbre chef cuisinier s’est  excusĂ© des propos qu’il a tenu. Cependant, AdĂšle relance une polĂ©mique qui fait rage depuis de nombreuses annĂ©es. Les idĂ©ologies se divisent mais ce qui est sĂ»r c’est que la chanteuse a tenu Ă  montrer que cela ne sert Ă  rien de pousser les jeunes mamans Ă  allaiter sachant parfois qu’elles Ă©taient amenĂ©es Ă  faire des choix difficiles qui rendaient l’allaitement compliquĂ©. Elle a Ă©galement tenu Ă  prĂ©ciser que certaines mamans Ă©taient encore trop confrontĂ©es au regard des autres vis-Ă -vis de cette dĂ©cision personnelle. Ici, AdĂšle en a Ă©té la parfaite illustration.

À lire absolument