A votre avis, combien d’hommes seraient prêts à être « enceinte » à votre place les futures mamans ?

D’après une étude mené par Zava (site de consultations médicales en ligne, ) sur les hommes aux Etats-Unis et en Europe, 30 % des hommes mariés seraient prêts à porter un enfant à la place de leur femme. Alors que pensent les 70 % restants ? Votre conjoint fait-il partant des 30% ? Neuf Mois vous en dit plus.

« Enceinte » oui peut-être, mais sans les effets secondaires

D’après l’étude de Zava, qui a sondé 2000 personnes aux Etats Unis et en Europe, 30 % des hommes seraient prêts à porter l’enfant. 25 % ont répondu qu’ils n’étaient pas prêts et les 45 % derniers disent ne pas savoir. Parmi les 30 % prêts à porter l’enfant, un tiers est marié. L’étude rapporte également que la contraception est perçue comme une affaire de couple. 80 % des hommes se sentent concernés par la contraception de leur partenaire. Certains participent d’ailleurs financièrement. Une nouvelle encourageante quand on s’aperçoit que 90% des femmes interrogées pensent que le coût de la contraception est à prendre en compte à deux. Cependant, 30% des participants masculins ne seraient pas prêts à endurer les effets indésirables de la contraception. La première citée étant la pilule. Eh oui, la désaffection à l’égard de la pilule contraceptive diminue et pas seulement chez les femmes. 30% des hommes déclarent ne pas être prêts à subir les effets secondaires de la pilule qui pour eux peuvent être liés à une prise de poids, des variations d’humeur, une perte de libido, des saignements inattendus…

Quels sont les moyens de contraception mis à disposition des hommes aujourd’hui ?

Aujourd’hui, le moyen de contraception le plus utilisé par les hommes reste le préservatif. L’autre alternative plus ou moins connue est la vasectomie. Autorisée en France depuis 2001, la vasectomie est une opération chirurgicale dont le but est d’entraver le parcours des spermatozoïdes dans leurs canaux de circulation. Cette opération n’impacte pas les hormones masculines, ni le désir et les capacités sexuelles de l’homme. Cependant, elle est dite « définitive » car elle consiste en une stérilisation. Parmi les autres moyens de contraception, il existe des méthodes qui restent encore expérimentales. La pilule pour les hommes va-t-elle vraiment voir le jour ? Rien de concret pour le moment mais les tests et les essais se multiplient.


étude zava

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire