Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » 7 ans aprĂšs son cancer, une maman met au monde un bĂ©bĂ© grĂące Ă  une greffe d’ovaire

7 ans aprĂšs son cancer, une maman met au monde un bĂ©bĂ© grĂące Ă  une greffe d’ovaire

Newborn holding mothers thumb. A little grain, shot at 250 ISO

C’est une grande premiĂšre pour le CHU de Toulouse qui vient d’annoncer la naissance d’un petit garçon en parfaite santĂ©. En septembre dernier, une maman mettait au monde son premier enfant grĂące Ă  une greffe d’ovaire. A ce jour, seulement une centaine de bĂ©bĂ©s, dont seulement dix en France, ont vu le jour grĂące Ă  cette technique. Encore peu frĂ©quent, ce procĂ©dĂ© est, la plupart du temps, un recours pour permettre aux femmes qui ont Ă©tĂ© traitĂ©es d’un cancer de donner la vie.

80 % de risque d’ĂȘtre mĂ©nopausĂ©e

RelatĂ©e par France 3 RĂ©gions, l’information raconte qu’en 2009, la maman apprend qu’elle est atteinte d’un cancer au cou. ProblĂšme, le traitement par chimiothĂ©rapie pour endiguer la tumeur maligne pourrait mettre Ă  mal la fertilitĂ© de la jeune femme. Bien que les chances de combattre le cancer Ă©taient plutĂŽt bonnes, cette derniĂšre avait 80 % de risque d’ĂȘtre mĂ©nopausĂ©e par la suite, comme le rapporte le Pr Jean Parinaud, biologiste de la reproduction au CHU de Toulouse. Alors ùgĂ©e de 27 ans, la patiente n’avait pas encore d’enfant. L’Ă©quipe soignante lui a donc proposĂ© de lui retirer un ovaire et de le congeler.

Une opération couronnée de succÚs

Une fois le long traitement terminĂ© et le cancer guĂ©ri, les tests ont prouvĂ© que la jeune femme Ă©tait mĂ©nopausĂ©e. En effet, l’ovaire restant ne fonctionnait plus. Afin d’y remĂ©dier, en novembre 2014, l’Ă©quipe soignante du CHU lui greffe l’ovaire qui avait Ă©tĂ© congelĂ©. Cette opĂ©ration a permis Ă  la Toulousaine de rĂ©cupĂ©rer progressivement des cycles hormonaux. Un an plus tard, en dĂ©cembre 2015, elle apprend qu’elle est attend un heureux Ă©vĂ©nement. Aujourd’hui, maman et bĂ©bĂ© se portent comme un charme et on leur souhaite beaucoup de bonheur.

 


À lire absolument