Neufmois.fr » Au fil de l'actu » 50 centimes pour avoir rĂ©chauffĂ© le biberon de son bĂ©bĂ©

50 centimes pour avoir réchauffé le biberon de son bébé

Surprise pour Gitte Denteneer, une jeune maman belge. Alors qu’elle dĂ©jeune dans un restaurant dans la ville de Louvain en Belgique, elle demande au restaurateur de rĂ©chauffer le biberon de son bĂ©bĂ© d’Ă  peine deux mois, ce qu’il accepte. Mais Ă  la fin du repas, au moment de rĂ©gler sa note, Gitte Denteneer s’aperçoit que 50 centimes ont Ă©tĂ© facturĂ©s en plus pour l’Ă©lectricitĂ© consommĂ©e pour le repas de son bout de chou.

Surprenant, mais légal

« C’est possible, dans le cas oĂč il est communiquĂ© quelque part que le service sera chiffrĂ© ou si cela est expliquĂ© verbalement au client », a indiquĂ© Gerrit Budts, responsable communication et presse pour Horeca Vlaanderen (Horeca est l’acronyme de HĂŽtellerie, Restauration et CafĂ©).

Ce dernier explique à la RTBF (radio et télévision belges francophones) que, normalement quasiment tous les établissements Horeca Vlaanderen incluent ce genre de service dans le prix.

Le paiement de l’eau ou des toilettes sont plus habituels, mais dans le cas des toilettes, cela a pour objectif, selon Gerrit Budts, d’Ă©viter que les gens qui ne consomment rien dans l’Ă©tablissement utilisent tout de mĂȘme ses installations.

Elle paie pour faire rechauffer le biberon de son fils

Photo publiée par Gitte Denteneer sur son compte Twitter.

À lire absolument