Julia Vignali nous parle de sa vie de maman

Animatrice des Maternelles depuis septembre 2012, Julia Vignali est aussi une maman comme toutes les mamans. Elle nous raconte avec plaisir sa grossesse, ses doutes et toutes les leçons qu’elle a tiré de son expérience !

Neuf Mois Êtiez-vous une future maman relax ou stressée ?

Julia Vignali Plutôt relax. Sauf au premier trimestre, car j’ai décidé d’arrêter de fumer et forcément, le stress est monté ! Et puis je me trouvais un peu grosse ! Le meilleur trimestre, c’était le troisième : je me sentais au top. Je dirais que c’est après ces neuf mois que les choses se sont compliquées !

Neuf Mois Pas de nausées, de fringales, de petits maux ?

J. V. Ah, les fringales, oh oui, j’en ai eues : j’ai pris 17 kilos pendant ma grossesse ! J’avais pris l’habitude de prendre un goûter alors qu’avant je ne le faisais jamais. Pour le reste, je ne me souviens pas de douleurs particulières, ni de contractions subites même si j’en ai forcément eu. Par contre, quand le travail a commencé, alors là…

Neuf Mois Avez-vous suivi une préparation à l’accouchement ?

J. V J’ai suivi des cours de préparation à la naissance classiques : mon conseil, ne les zappez pas, c’est là que l’on peut poser toutes les questions qui nous passent par la tête ! J’ai aussi opté pour des cours de yoga prénatal : suivant les positions que j’apprenais, je prenais conscience que bébé se déployait dans mon ventre. Et j’ai suivi des séances d’ostéopathie afin de préparer mon bassin au passage de bébé le jour J.

Neuf Mois Qu’avez-vous ressenti en découvrant la frimousse de bébé ?

J. V. Pas du tout une vague de bonheur. En fait, je n’étais pas prête. J’ai eu du mal à faire le lien mère/enfant et comme l’accouchement ne s’est pas super bien passé car ma péridurale était fortement dosée et ça n’a pas dû aider ! Je regrette de ne pas m’être assez préparée à accueillir mon fils. Le conseil que je donne maintenant à toutes les futures mamans, c’est qu’il ne faut pas hésiter à contacter « Allô parents bébé » quand on a du mal à créer le lien avec son bébé. Cette association est géniale pour être conseillée et rassurée.

Neuf Mois Qu’est-ce que la maternité a changé pour vous ?

J. V. L’ordre de mes priorités ! En même temps, il faut arrêter de dire aux femmes qu’être maman, c’est le plus beau rôle de leur vie. Le côté Bisounours, ça suffit : il ne faut pas idéaliser la maternité et culpabiliser les mères en voulant les réduire à ce rôle. Les mères ont de nombreuses tâches à gérer et ce n’est pas facile, d’autant qu’on ne leur laisse pas assez le temps de devenir mère. Le congé parental pour les pères, c’est une bonne chose en soit, mais il faut surtout donner plus de temps aux mamans : j’ai fait le choix de rester avec Luigi jusqu’à ce qu’il ait 9 mois et je ne le regrette pas. Les parents d’aujourd’hui sont trop dans la culpabilité : ils veulent donner « le meilleur » à leur enfant et si ça ne fonctionne pas, qu’il s’agisse de l’allaitement, du choix de la poussette, des conditions de vie, ils se sentent coupables de tout ! Il faut apprendre à s’envoyer des fleurs !

Neuf Mois Un autre enfant, ça vous tente ?

J. V. Mon job d’animatrice des Maternelles m’a réconcilié avec l’étape des premiers temps passés avec bébé, alors pourquoi ne pas agrandir la famille ? Mon modèle idéal se compose de trois enfants, comme pour mes parents. Des jumeaux, ce serait top !
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire