Bébé face aux microbes : démêlons le vrai du faux

Toutes les mamans sont attentives aux risques microbiens. Mais beaucoup d’idées reçues circulent sur le sujet. Neuf Mois fait le tri pour vous.

Le principal geste d’hygiène dans la maison, c’est le lavage des mains.

Vrai. Même si on javellise toutes les surfaces, il suffit que quelqu’un rentre avec des mains sales ou oublie de se laver les mains en sortant des toilettes et les microbes s’en donnent à cœur joie sur les interrupteurs, les poignées de porte ou les robinets. Il faut un lavage soigneux de trente secondes minimum avec du savon et un séchage avec de l’essuie-tout.

Les toilettes sont l’endroit de la maison le moins hygiénique.

Faux. Les toilettes sont souvent considérées à tort comme l’endroit de la maison qui abrite le plus de germes alors que c’est dans la cuisine que prolifèrent le plus grand nombre de micro-organismes propices aux contaminations. Les éviers sont bien plus contaminés que les sanitaires !

Une lessive à 30°C suffit à éradiquer les bactéries du linge.

Faux. Économies d’énergie et hygiène ne font pas bon ménage : ainsi, du linge lavé dans une eau à 40°C présente 500 fois moins de bactéries après lavage alors que le même linge lavé dans une eau à 30°C contient seulement… dix fois moins de bactéries qu’avant lavage ! Parmi les germes les plus résistants aux lessives, on trouve le Staphylococcus aureus et le Klebsiella pneumoniæ, tous deux assez courants. Après avoir manipulé du linge sale, il faut se laver les mains car certains germes intestinaux présents dans les selles de bébé sont assez résistants pour survivre au cycle de lavage.

Il vaut mieux utiliser de l’eau de Javel que des produits antibactériens.

Vrai. Les produits antibactériens, et notamment ceux à base de Triclosan, sont utilisés en milieu hospitalier. Leur banalisation est à l’origine de l’augmentation des maladies nocosomiales en raison d’une résistance des bactéries à ces produits. Mieux vaut opter pour l’eau de Javel, moins pratique, mais sans ces effets secondaires.


La meilleure arme contre les acariens, c’est l’aspirateur !

Vrai. À condition qu’il soit muni d’un filtre HEPA (Haute efficacité contre les particules aériennes) qui retient les allergènes ! Le modèle sans sac est préférable, mais si vous disposez d’un modèle à sacs, choisissez un modèle très épais qui réduit la redispersion des poussières.

Le frigo est le meilleur outil pour garder les aliments sains.

Faux. Certains micro-organismes résistent tout particulièrement aux basses températures : un produit contaminé n’est pas « assaini » sous prétexte qu’il est réfrigéré, tout juste la multiplication des germes est-elle ralentie par le froid. Sachant que le nombre de bactéries présentes dans les aliments se multiplie par deux tous les quarts d’heure, à température ambiante, il est important de cuisiner sans tarder les aliments qui ne sont pas conservés au froid. Pour limiter les microbes, il faut laver le frigo, ne pas trop le remplir pour permettre la circulation de l’air froid et cuire les aliments 15 min à 65°C minimum.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire