Le langage de bébé

Jour après jour, le langage de bébé se construit ! Écoutez bien tous ses progrès.

Le langage de bébé entre 0-6 mois

Pleurs, cris, sourires… C’est le 1er moyen de communication de votre tout-petit. À 8 semaines, le babillage permet à bébé d’exprimer son bien-être. Dès 4 mois, place aux vocalises. Petit chanteur en herbe, votre tout-petit adore ça ! Vous verrez, petit à petit ces jolis sons ressembleront à des mots puis à des paroles!

Petit truc de maman : c’est en parlant à votre bébé qu’il se familiarisera à votre langue. Douce, mélodieuse et plutôt haute, votre voix sera tout de suite identifiée par votre tout-petit, et il comprendra immédiatement que vous vous adressez à lui.

Le langage de bébé entre 6-10 mois

C’est à cet âge que les babillages ressemblent à des syllabes, car bébé contrôle de mieux en mieux sa respiration, et les mouvements de ses lèvres et de sa langue. Il acquiert cette méthode progressivement, alors ne forcez pas cet apprentissage naturel. Ses tout premiers mots sont des syllabes faciles : dada, baba et le merveilleux « papa » ! Et pour concrétiser ces débuts prometteurs, encouragez-le en mettant des mots sur des objets, des personnes, des images et plus tard des sentiments. À 10 mois, bébé émet des chaînes syllabiques simples sans répétition : babi, bobabi, papo…

Petit truc de maman : pour ne pas freiner l’apprentissage du langage, laissez tomber le « langage bébé ». Votre tout-petit est dans une phase où il imite tout ce qu’il entend, alors répétez-lui les mots clairement pour qu’il les assimile plus facilement.

Le langage de bébé entre 10-18 mois

Maintenant, bébé a son propre « jargon », mêlant véritables mots et baragouinage ! C’est avec le vocabulaire de la famille qu’il va progresser, d’où l’importance de l’intégrer dans les conversations familiales. Aux alentours de 12 mois, il connaît son prénom et celui de ses proches, sans forcément réussir à le prononcer. Dès 15 mois, il comprend beaucoup de choses (comme une chaussette, un chapeau, une promenade…), même s’il ne s’exprime pas encore très bien.

Petit truc de maman : pour aider votre tout-petit dans son apprentissage, intensifiez les mots importants lorsque vous les prononcer, ou chuchotez pour attiser sa curiosité. Il intégrera très rapidement ces mots-là.


Le langage de bébé entre 18-24 mois

C’est l’étape la plus riche dans le développement de son langage. Il va découvrir sa future expression préférée, NON, et l’utiliser à tout bout-de-champ durant sa période négativiste. C’est un passage obligé pour affirmer sa personnalité, mais ne le laissez pas tout décider quand même ! Bébé va aussi employer des « mots-valises », porteurs de plusieurs sens : bobo signifiera à la fois la douleur, l’endroit blessé, et l’objet responsable. Les phrases de 2 mots font également leur entrée, comme « bébé boire », ou encore « maman là ». Son langage progresse très vite, mais comme il ne le maîtrise pas encore totalement, il va continuer à se faire comprendre avec des gestes.

Voir Aussi

Petit truc de maman : pour permettre à votre tout-petit d’acquérir du vocabulaire, pensez aux livres d’images, puzzles, affiches et objets, et jouez à mettre les bons mots sur les bons sujets. N’oubliez pas d’associer le nom de l’objet à son usage, pour concrétiser ces expériences

Le langage de bébé entre 2-3 ans

Bébé se fait de mieux en mieux comprendre, avec des phrases de 2-3 mots, même s’il n’utilise pas encore d’articles, de pronoms et de conjugaison. Bientôt viennent les liaisons, les adverbes et enfin les pronoms. Vers 27 mois, la construction des phrases s’affine, grâce à la conjugaison, la négation et les nuances (très, beaucoup, un peu…). Il prononce aussi très bien ses nom et prénom, décrit une image, pose des questions, organise ses phrases, et utilise le JE.

Petit truc de maman : faites parler votre tout-petit à la moindre occasion, et ne le bridez surtout pas lors de ses monologues. Prenez le temps de décoder avec lui ce que vous n’avez pas compris et rectifiez si nécessaire. Apprendre en chanson, c’est aussi très rigolo et ça l’oblige à bien respirer et à bien articuler !


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire