En train de lire
Pourquoi j’ai choisi d’allaiter bébé

Pourquoi j’ai choisi d’allaiter bébé

Pour certaines d’entre elles c’était une évidence, pour d’autres, choisir l’allaitement a soulevé bien des questions et fait fuser de nombreuses interrogations…. Mais aujourd’hui, leur réponse est unanime. Pour ces mamans, allaiter bébé c’est pour elles, avoir fait le bon choix. Pourquoi ? Les lectrices de Neuf Mois nous racontent leur histoire, leur choix, leur doutes et leurs bonheurs !

 

 

Lauréa

Je n’ai pas allaité longtemps faute d’expérience et de lait. Mais si j’ai fait ce choix, c’est vraiment par envie, afin de connaître la sensation de ne faire qu’un avec son enfant. J’avais envie de créer un lien unique avec lui. Lorsque j’étais enceinte de ma fille, on m’a demandé si je voulais allaiter, j’ai toujours dit oui. Pour moi c’était vraiment une évidence, je voulais essayer, je voulais tenter l’expérience. Je pense que pour mon deuxième bébé, il y aura allaitement aussi, car même s’il n’a pas duré longtemps, c’est un moment unique à vivre avec son tout-petit.

 

aurore
Aurore

J’ai allaité mon premier enfant, un petit garçon. Le choix de l’allaitement n’a pas été simple et pourtant au fil de ma grossesse, l’envie s’imposait.  Comme beaucoup de futures mamans, j’avais reçu de nombreux avis et entendu tout ce qu’on peut entendre sur les « joies et dérives » de l’allaitement comme : « Tu peux ne pas avoir assez de lait, voire ne pas tout », « Ta poitrine (déjà minuscule) va se transformer en gant de toilette », « Tu vas souffrir, avoir des crevasses »… Et j’en passe… Mais l’envie était là et qu’importent les avis extérieurs, même ceux des professionnels qui ont suivi ma grossesse et me félicitaient de ce choix. Je ne trouve pas ça très sain de leur part (sans mauvais jeu de mots). Mais si l’envie pour la future maman est là, il ne faut pas qu’elle aie peur, il n’y aura pas de « ratage » ni d’échec si elle ressent le besoin de stopper l’allaitement. Il faut avant tout le vouloir pour les bonnes raisons : l’envie profonde et non parce que « c’est bon pour mon bébé » ou parce qu’un « Je n’allaite pas » a choqué. Il ne faut pas non plus qu’elle s’avoue vaincue au moindre souci.

 

karo
Karo

Livia a maintenant 3 mois… Je vous l’ai présentée pour les bébés de Décembre et maintenant je vous raconte avec grand plaisir notre histoire à toutes les deux. L’allaitement était une envie du papa et de moi même. .. C’est une histoire magique entre elle et moi… Les bienfaits nutritionnels qu’apporte mon lait pour elle d’ailleurs sont aussi et avant tout une histoire d’amour… Un lien indéfinissable qui nous unit. J’ai allaité exclusivement deux mois et là nous entamons notre second mois en mixte. Aucune durée n’a été définie… Seul mon instinct maternel me commande. Je suis à l’écoute de Livia mais de mon corps aussi et nous ne regrettons en rien notre choix.


 

christine
Christine

Cela fait maintenant 8 mois que j’allaite. J’encouragerai toutes les mamans à allaiter. Pour moi c’était ça et rien d’autre. Personnellement, je pense qu’il n’y a rien de meilleur pour le bébé et cela offre de nombreux avantages pour la maman.

Voir Aussi

 

stacy
Stacy

Pendant ma grossesse je me posais une tonne de questions à ce sujet, j’avais peur de ne pas y arriver, peur que mon bébé ne veuille pas du sein (ce qui aurait été un grand échec pour moi), peur d’avoir mal car je suis très sensible de la poitrine… Je me disais : « Allez, j’essaie et si cela fait mal je prends sur moi, au moins une semaine afin qu’il puisse bénéficier du colostrum, ce qui est le meilleur pour bébé ». Puis, quand mon tout-petit est né et que l’on me fit remonter de ma césarienne, on me mit bébé directement au sein. J’ai eu une grande appréhension sur le moment et résultat : c’était magique ! Ce contact avec bébé est tellement fusionnel, on ne peut pas l’expliquer ! J’avoue que les premiers jours ont été difficiles car la sage-femme ne m’avait pas bien expliqué comment mettre mon enfant au sein. Du coup, dès le lendemain, apparition de crevasses ! Ces dernières ont été très douloureuses mais une fois qu’elles furent soignées et la montée de lait arrivée, je peux vous dire que ce n’était que du bonheur ! J’ai au final allaité mon petit Emgy durant sept mois, c’est-à-dire jusqu’à aujourd’hui et j’en suis très fière.

 

MAEVA allaitement
Maeva

L’allaitement n’a pas été une évidence pour moi, ni la tétée de bienvenue d’ailleurs. Mais avec des recherches, j’ai participé enceinte de 7 mois à une réunion sur l’allaitement.. qui m’a donné l’envie d’essayer. La première tétée fut magique, ce lien incroyable de peau à peau et d’amour, cette continuité de la grossesse ! Aujourd’hui, nous sommes à bientôt 25 mois d’allaitement. Je suis fière de nous, d’arriver jusque là, de continuer notre histoire si intense et unique.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire