4 conseils pour un début d’allaitement réussi

Au sujet de l’allaitement, on lit tout et son contraire. Entre les conseils des copines, pas toujours renseignées, et ceux de nos aînées, pas toujours à la page, il n’est pas évident de s’y retrouver. Heureusement, des associations de conseillères en allaitement existent et sont là pour soutenir les mamans débutantes. Petit guide de démarrage.

 

L’allaitement, c’est à la demande

On oublie les tableaux avec la durée des tétées et leur fréquence ; on ne limite pas l’allaitement ! Plus bébé tète, mieux c’est car la production de lait est alors stimulée et les risques d’engorgement sont limités. On conseille de faire téter bébé sur un premier sein jusqu’à ce qu’il le lâche, afin de lui permettre de bénéficier du lait gras de fin de tétée, puis de le mettre au deuxième sein. La tétée suivante débutera sur le deuxième sein. Pour se rappeler quel sein doit être utilisé en premier, on noue un petit ruban de couleur sur la bretelle du soutien-gorge du côté concerné.

 

Attention à la confusion sein/tétine

Un bébé né en bonne santé, et à terme, n’a besoin que du lait de sa mère qui est bien assez nourrissant pour lui et n’a pas besoin de compléments. Au fur et à mesure que l’estomac du bébé grandit, et ce dès les premiers jours, la production de lait de la maman augmente pour s’adapter aux besoins de son enfant. Vous pouvez, dans votre projet de naissance, refuser à ce qu’on donne au bébé le traditionnel « biberon de complément ». En effet, il est important que bébé tète beaucoup pour stimuler la production de lait et cela permet d’éviter que le bébé n’entre dans une confusion sein/tétine qui peut mettre en péril le bon déroulement de l’allaitement car la position de la langue pour la succion au sein ou au biberon n’est pas la même.

 

Une bonne position est capitale

Une mauvaise position du bébé au cours de la tétée peut entraîner des crevasses très douloureuses. Elles se soignent, mais rendent les débuts plus difficiles et sont souvent la raison de l’abandon précoce de l’allaitement. N’hésitez pas en cas de doute à prendre conseil auprès d’une sage-femme libérale (sa consultation vous sera remboursée par la sécurité sociale) et à expérimenter différentes positions sous son contrôle. Mais, en règle générale, le bébé et la maman doivent être ventre contre ventre au moment de la tétée. Bébé doit avoir la bouche grande ouverte, prendre une bonne partie de l’aréole et avoir le nez ainsi que le menton contre le sein.


 

On allaite aussi la nuit

La nuit, bébé réclamera sûrement le sein (inutile, cependant, de le réveiller exprès s’il prend bien du poids, mouille et salit ses couches suffisamment). C’est pour cela que vous aurez grand besoin de faire la sieste avec bébé durant la journée. Les premiers temps, pour s’économiser, beaucoup de mamans qui allaitent gardent leur bébé à proximité la nuit et pratiquent le « cododo ». C’est également un bon moyen de repérer rapidement le besoin de téter du bébé et de le rassurer.  Bon cadeau de naissance à se faire offrir, le berceau d’allaitement à barrière coulissante qui s’arrime au lit des parents et permet ainsi à chacun de dormir dans son lit en toute sécurité. En effet, le cododo risque de provoquer l’étouffement du bébé ou la mort subite du nourrisson si la chaleur du lit est trop élevée.

Source : la Leche League http://www.lllfrance.org

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire