L’alimentation de bébé mois par mois : tout ce qu’il faut savoir

Que donner à manger à son bébé ? La question a son importance car c’est au cours des premiers mois de sa vie que bébé va développer ses goûts. À vous de lui faire découvrir des aliments diversifiés pour l’aider à affiner son palais.

Alimentation de bébé de 0 à 6 mois

Il n’a pas encore les mots pour le dire, mais ses préférences alimentaires sont déjà éveillées. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le palais d’un bébé sait déjà faire la différence entre une saveur sucrée, salée, amère ou acide, et cela, grâce à vous. C’est dans votre ventre que les goûts de bébé vont se former, au travers du liquide amniotique, et après sa naissance, grâce au lait maternel. Il crée alors son capital gustatif. Vers 6 mois, vous serez étonnée de constater que les goûts de votre tout-petit et les vôtres se ressemblent. Malgré tout, l’éventail de saveurs de votre bébé n’est pas encore construit et son premier plaisir gustatif reste le sucré.

Astuce : Aromatisez l’allaitement. Si vous allaitez, n’hésitez pas à assaisonner vos repas (cumin ; curry ; fenouil ; vanille…) pour parfumer votre lait. C’est autant de nouvelles saveurs à découvrir pour votre tout-petit !

Alimentation de bébé de 6 à 12 mois

Son alimentation est déterminante dans cette période. Tout d’abord, il passe du lait auxaliments « solides ». Il va aller de découvertes en découvertes, de saveurs en saveurs. Son goût, plus sensible que les adultes, et son jugement, plus radical, vous mettront facilement la puce à l’oreille sur ses préférences alimentaires. Il aime, il sourit. Il n’aime pas, il fait la grimace. Cela dit, vous restez la pièce maîtresse de son éducation culinaire et le rejet d’un nouvel aliment ne doit pas vous faire baisser les bras. Certes, les bébés sont courageux, mais, en matière d’alimentation, ils ne sont pas téméraires. Vous devez montrer l’exemple. Ne vous arrêtez ni à vos propres préférences ni au premier caprice de votre bébé. N’ayez pas peur des alliances de saveurs et des modes de préparations plus ou moins exotiques. Cela ne peut que développer le palais de votre tout-petit.

Astuce : Alliez le toucher au goût.

Pour que la découverte alimentaire se passe bien, faites du repas de votre tout-petit un jeu d’éveil sensoriel. Laissez-le toucher la nourriture (attention tout de même aux plats chauds !), rendez-lui l’assiette sympathique. L’enfant doit se sentir bien devant le plat que vous lui proposez.

Alimentation de bébé de 12 à 24 mois

Petit à petit, le palais de votre bébé s’affine. Ses goûts évoluent, mais le sucre reste la reine des saveurs jusqu’à ses sept ans. Les nouvelles expériences alimentaires vont progressivement faire varier ses préférences, mais vont surtout les diversifier. L’important est de laisser à votre enfant le temps de faire connaissance avec ses nouveaux aliments. Souvent réticent devant la nouveauté, excellent manipulateur, votre tout-petit ne doit pas vous faire succomber à ses caprices. Si son appétit décide de faire le yoyo, c’est à vous de ne pas céder. Soyez sans crainte, nous n’avons encore jamais vu un enfant se laisser mourir de faim !

Astuce : Jouez avec les aliments.

À cet âge, il n’est pas rare de voir un enfant raffoler de ce qu’il ne pouvait pas avaler quelque temps auparavant. Mettez du ludique dans ses repas, créez-lui son Memory culinaire, en lui faisant deviner ce qu’il y a dans son assiette, par exemple. C’est en jouant que l’on apprend, beaucoup d’enfants en sont la preuve. Enfin, n’oubliez pas d’équilibrer ses repas. Cela participe à son éducation gustative.

Alimentation de l’enfant de 2 à 3 ans

Manger est un besoin, mais aussi un plaisir. Sachez que l’environnement et le lieu participent à cette notion de plaisir. Un bon petit plat dégusté autour de gens que l’on aime, dans un cadre idyllique, sera toujours meilleur. Bientôt, votre enfant rejoindra la table des grands et le repas se devra d’être aussi convivial que possible. Se sentir bien à table, c’est commencer à apprécier les bonnes choses. Votre tout-petit n’en deviendra que plus fin gourmet ! Mais tout comme pour l’alimentation de la future maman, attention aux idées reçues ! Entre 2 et 3 ans, les enfants préfèrent les plats chauds. Les viandes ou poissons sont plus appréciés que les féculents.


Astuce : Célébrez un nouvel aliment.

N’hésitez pas à bousculer les habitudes quand vous souhaitez faire découvrir un nouveau plat ou une nouvelle saveur à votre tout-petit. Créez un « événement » autour de cette nouveauté.

A noter que quand bébé aura commencé sa diversification alimentaire, nous vous proposons de faire un tour dans notre rubrique Les Recettes pour Bébé de Neuf Mois.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire