En train de lire
3 solutions pour lutter contre les douleurs au dos à cause de bébé 

3 solutions pour lutter contre les douleurs au dos à cause de bébé 

Neuf mois de grossesse, il y a de quoi en avoir plein le dos ! Et si vous avez opté pour la péridurale, vous risquez fort de subir quelques douleurs lombaires supplémentaires pendant un certain temps. Alors avec l’arrivée de votre tout-petit, autant dire que vous risquez encore de vous plaindre ! Mieux vaut anticiper pour éviter de rester complètement bloquée ! Patricia Le Men, kinésithérapeute, vous explique comment bien porter bébé sans flinguer votre dos et ainsi mieux profiter de votre tout-petit ! Certes, au début, votre tout-petit vous paraît léger : à peine 3 kilos, mais, forcément, au fil des mois ce ne sera bientôt plus un poids-plume ! Et la vie quotidienne, avec son lot de changes et de portage, sollicitera toujours davantage vos lombaires. Si vous avez déjà mal au dos, autant commencer par adopter les bons réflexes de portage dès votre retour de la maternité. Un bébé bien porté est avant tout un bébé comblé et vous maman, êtes soulagée !

Portez bébé contre vous pour éviter le mal de dos

Veillez à respecter la position physiologique naturelle de votre enfant. Le nourrisson a tendance à se rattrouper pour se rassurer. Un bébé va donc se positionner le dos arrondi, les membres fléchis, il est souvent moteur et acteur de son portage. Votre rôle consiste à l’aider à maintenir cette position en le soutenant sous les fesses. Ne le prenez pas par les aisselles, car vous étirez sa colonne vertébrale et la vôtre également ! En bref, plus vous portez bébé contre vous, mieux c’est pour vous comme pour lui. Et surtout, évitez de le porter de côté, contre la hanche, pour ne pas accentuer la cambrure de votre dos.

Pour tous les gestes du quotidien qui nécessitent de vous baisser (prendre bébé dans son lit, lui donner le bain), veillez à garder les genoux légèrement fléchis et prenez votre enfant en gardant le dos droit et en faisant surtout travailler vos bras et vos jambes. Pas toujours simple à mettre en pratique, car les mamans n’y pensent pas ! Et pour le bain, prévoyez une petite planche en mousse (on en trouve dans les magasins de bricolage) pour éviter les genoux meurtris.

On utilise son écharpe de portage pour éviter le mal de dos

Si vous voulez avoir les mains libres pour faire la cuisine, vous occuper de votre maison et de vos autres enfants, adopter l’écharpe de portage est une solution pratique et qui permet en prime à l’enfant de se sentir dans un cocon, comme dans votre ventre. Contre vous, il sentira les battements de votre cœur qui le rassureront. L’intérêt de l’écharpe, ce sont ses multiples positions qui évoluent avec le développement de l’enfant. Il suffit d’un peu d’entraînement, mais lorsque vous maîtriserez le nouage, exit le mal de dos, grâce à une répartition équilibrée du poids de votre enfant sur l’ensemble de votre corps.


Voir Aussi

Utiliser un porte-bébé, bonne idée ?

L’écharpe de portage est idéale aussi pour de courtes promenades, ce qui vous permet d’éviter de manipuler une poussette souvent lourde. Vous pouvez également opter pour le porte-bébé, si ce dernier est ergonomique (Babybjörn, Stokke, Britax, Kiddy…). Dans le ventre de la maman, la colonne vertébrale du tout-petit est arrondie : le porte-bébé doit donc apporter un maintien favorisant cet arrondi. Surtout, un porte-bébé adapté à un nourrisson ne pourra pas vous permettre de porter votre enfant face au monde, car ce type de portage n’est absolument pas conforme, ni pour le bébé ni pour le parent porteur qui risquerait de subir une cambrure trop marquée au niveau des vertèbres lombaires, pour compenser le poids du bébé qui entraîne le corps du porteur vers l’avant ! Dans ce cas, bonjour les douleurs et les lombalgies ! Avec un peu d’entraînement et de réflexion sur les mouvements du quotidien, vous passerez le cap des premiers mois… sans en avoir plein le dos !


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire