Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Les Conseils PuĂ©riculture » Le portage : le langage du corps

Le portage : le langage du corps

Mother holding newborn baby girl

Sur l’ensemble de la planĂšte, les mamans portent leurs enfants. Les modes varient, bien sĂ»r : Ă©tagĂšres dorsales, sacs Ă  franges en peau ou en tissu, hamacs portatifs, petits paniers d’osier, courroies faites de fibres vĂ©gĂ©tales finement tissĂ©es… Selon l’endroit et le climat, les matĂ©riaux et les croyances, les techniques de portage sont variĂ©es.

Le portage privilégie le sens du toucher

On considĂšre rarement les besoins de contact de bĂ©bĂ© comme des fondamentaux. La plupart du temps, on pense que les besoins vitaux de l’enfant sont la nourriture, le sommeil et la propretĂ©. Mais nous n’accordons qu’un intĂ©rĂȘt limitĂ© au toucher, alors que le sens du toucher est le premier Ă  se dĂ©velopper chez BĂ©bĂ©. C’est Ă  travers sa peau que notre enfant met le monde Ă  la portĂ©e de sa main. A travers la preuve tangible de notre corps, il va prendre conscience de son propre corps. Ce sera son premier rapport aux choses extĂ©rieures. C’est pour ces raisons que les mamans qui souhaitent « materner »sont favorables au fait de les porter prĂšs de leur corps. Cette façon de porter les enfants n’exclut aucune mĂ©thode que ce soit Ă  l’aide de l’écharpe ou avec des kangourous, sur le dos ou sur le ventre.

Des avantages physiologies et psychologiques

Le portage avec une Ă©charpe est un des moyens de maintenir un contact physique Ă©troit, quasi permanent, avec notre enfant. Ses bĂ©nĂ©fices sont Ă  la fois physiologiques et psychologiques. D’un point de vue physiologique, le bercement provoque une stimulation gĂ©nĂ©rale. Le fonctionnement des voies gastro-intestinales de BĂ©bĂ© est facilitĂ© par le balancement, ce qui permet une meilleure digestion et un soulagement rapide des Ă©pisodes de colique. Avec le portage, notre enfant aura un meilleur dĂ©veloppement de son sens du rythme et de l’Ă©quilibre. Son dĂ©veloppement global et sa croissance peuvent ainsi ĂȘtre amĂ©liorĂ©s. Si notre enfant est Ă©nervĂ©, l’effet hypnotique du balancement calmera son systĂšme nerveux ; s’il est fatiguĂ©, il s’endormira en toute sĂ©rĂ©nitĂ©, collĂ© contre nous, bercĂ© par le mouvement du corps et rassurĂ© par le contact qu’il continue de ressentir tout en dormant. S’il a faim, nous pouvons mĂȘme l’allaiter en toute discrĂ©tion et simplement. Sans compter que notre enfant ne sera jamais Ă  la hauteur des pots d’Ă©chappement, il peut ĂȘtre emmenĂ© n’importe oĂč et sans contrainte pour nous.

Le portage ne nous est pas exclusif ! MĂȘme les hommes peuvent s’y mettre. Plus de problĂšmes de coffre de voiture trop petit, de trottoirs trop Ă©troits ou encombrĂ©s de voitures, de marches et escaliers Ă  descendre ou Ă  monter. Le portage avec l’écharpe facilite grandement notre vie avec bĂ©bĂ© au quotidien. Cette façon de faire a aussi l’immense avantage de nous laisser les deux mains libres. Pratique quand les grands frĂšres et sƓurs rĂ©clament notre attention !

 

À lire absolument