Le portage : le langage du corps

Sur l’ensemble de la planète, les mamans portent leurs enfants. Les modes varient, bien sûr : étagères dorsales, sacs à franges en peau ou en tissu, hamacs portatifs, petits paniers d’osier, courroies faites de fibres végétales finement tissées… Selon l’endroit et le climat, les matériaux et les croyances, les techniques de portage sont variées.

Le portage privilégie le sens du toucher

On considère rarement les besoins de contact de bébé comme des fondamentaux. La plupart du temps, on pense que les besoins vitaux de l’enfant sont la nourriture, le sommeil et la propreté. Mais nous n’accordons qu’un intérêt limité au toucher, alors que le sens du toucher est le premier à se développer chez Bébé. C’est à travers sa peau que notre enfant met le monde à la portée de sa main. A travers la preuve tangible de notre corps, il va prendre conscience de son propre corps. Ce sera son premier rapport aux choses extérieures. C’est pour ces raisons que les mamans qui souhaitent « materner »sont favorables au fait de les porter près de leur corps. Cette façon de porter les enfants n’exclut aucune méthode que ce soit à l’aide de l’écharpe ou avec des kangourous, sur le dos ou sur le ventre.

Des avantages physiologies et psychologiques

Le portage avec une écharpe est un des moyens de maintenir un contact physique étroit, quasi permanent, avec notre enfant. Ses bénéfices sont à la fois physiologiques et psychologiques. D’un point de vue physiologique, le bercement provoque une stimulation générale. Le fonctionnement des voies gastro-intestinales de Bébé est facilité par le balancement, ce qui permet une meilleure digestion et un soulagement rapide des épisodes de colique. Avec le portage, notre enfant aura un meilleur développement de son sens du rythme et de l’équilibre. Son développement global et sa croissance peuvent ainsi être améliorés. Si notre enfant est énervé, l’effet hypnotique du balancement calmera son système nerveux ; s’il est fatigué, il s’endormira en toute sérénité, collé contre nous, bercé par le mouvement du corps et rassuré par le contact qu’il continue de ressentir tout en dormant. S’il a faim, nous pouvons même l’allaiter en toute discrétion et simplement. Sans compter que notre enfant ne sera jamais à la hauteur des pots d’échappement, il peut être emmené n’importe où et sans contrainte pour nous.

Le portage ne nous est pas exclusif ! Même les hommes peuvent s’y mettre. Plus de problèmes de coffre de voiture trop petit, de trottoirs trop étroits ou encombrés de voitures, de marches et escaliers à descendre ou à monter. Le portage avec l’écharpe facilite grandement notre vie avec bébé au quotidien. Cette façon de faire a aussi l’immense avantage de nous laisser les deux mains libres. Pratique quand les grands frères et sœurs réclament notre attention !

Voir Aussi

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire