Bobos de l’été : comment soigner le coup de chaleur chez bébé ?

Chaud devant ! L’été arrive et avec lui son lot de bobos : piqûres de moustiques, brûlures, plaies et coup de chaud … Neuf Mois a demandé à Eric Saban, pédiatre, d’expliquer les gestes à adopter pour soigner nos bouts de chou.

Un coup de chaleur, c’est quoi ?

Le coup de chaleur touche principalement les nourrissons et les jeunes enfants. Il survient en cas d’exposition prolongée à une forte température, en plein soleil ou dans un espace fermé et non aéré, comme l’habitacle d’une voiture. Le corps se met alors à chauffer, la température grimpe, le visage rougit, la peau s’assèche et devient brûlante. S’ensuivent alors des maux de tête, une forte sensation de soif, voire des vomissements et/ou des troubles de la conscience. Le coup de chaleur est une véritable urgence. Il faut être capable d’agir rapidement. Aujourd’hui encore, 10% des coups de chaleur sont mortels. S’ils sont traités à temps, ils peuvent être soignés facilement. Malheureusement, dans certains cas, ils peuvent également laisser des séquelles physiques ou neurologiques.

Comment empêcher que bébé n’attrape un coup de chaleur ?

Évitez les expositions prolongées au soleil et ne laissez pas vos enfants dans un endroit clos et surchauffé (voiture, cabane, landau capoté…). N’oubliez pas de les hydrater régulièrement et de les protéger du soleil avec un chapeau ou une casquette. Sur la plage ou à la piscine, l’utilisation d’un parasol est vivement recommandée, surtout pour les enfants en bas âge.

Comment déceler les symptômes du coup de chaleur chez le nourrisson ?

En cas de forte chaleur, un nourrisson peut facilement souffrir de déshydratation et en mourir. Pour prévenir les risques de décès, il est important de savoir déceler les symptômes du coup de chaud :

● pleurs

● grande fatigue (les yeux sont cernés)

● trouble de la conscience

fièvre élevée (elle est souvent supérieure à 41°C)


● sécheresse de la langue et des lèvres

● assèchement anormal de la peau. Pincez la peau de votre bébé. Si elle reste plissée plus longtemps que la normal, c’est symptomatique.

En cas d’incident, prévenez les secours le plus rapidement possible ou rendez-vous aux urgences les plus proches. Déshabillez votre enfant et apposez des linges frais sur son corps pour faire baisser sa température en attendant l’arrivée des secours. N’oubliez surtout pas de l’hydrater avec de l’eau fraîche par petites doses régulières.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire