Toutes les contractions imposent-elles de consulter pendant la grossesse ?

contractions-consultation-neuf mois

Enceinte, même la plus optimiste d’entre nous s’inquiète devant l’apparition de contractions fréquentes et plus ou moins douloureuses. Céline Albentosa, sage-femme, nous explique comment décoder ces sensations pour ne pas stresser pour rien.

Comment faire la différence entre maux de ventre, mouvements du bébé et contractions ?

Des tiraillements au niveau du ventre ne sont pas forcément des contractions. Ces douleurs physiologiques, fréquentes, sont liées à la transformation du corps. Quand bébé donne un coup de pied, votre ventre est tendu d’un seul côté, alors que lorsque l’utérus se contracte, toute la peau du ventre se tend. La sensation éprouvée lors d’une contraction ressemble à celle ressentie lorsque les muscles abdominaux se contractent. Mais, avec une différence de taille : vous ne contrôlez pas les mouvements et vous n’allez pas ressentir forcément de douleurs.

A quel moment en ressent-on ?

En général, à partir du quatrième ou du cinquième mois. Il est possible d’en avoir avant, mais la sensation éprouvée ressemble plus à des « maux » de ventre. Les contractions durent plus ou moins longtemps, de quelques secondes à une minute. Elles ne doivent pas vous inquiéter si elles se produisent trois ou quatre fois par jour, souvent en fin de journée. Au cours du dernier mois de grossesse, vous pouvez ressentir des contractions dites de Braxton Hicks qui sont une sorte de préparation à la naissance. Pour vous soulager, prenez des bains chauds, des antispasmodiques et asseyez-vous sur un ballon. Les contractions ressenties lors d’un « faux » travail sont très douloureuses et très fatigantes mais n’ont pas d’incidence sur la modification du col de l’utérus. Un traitement pour vous soulager des contractions est possible.

Quels sont les symptômes qui doivent pousser à consulter ?

Si vous n’aviez pas de contractions et que vous en ressentez une dizaine ou plus par jour tout un coup, si elles sont douloureuses ou accompagnées de saignements ou de pertes blanches importantes, consultez rapidement. Une échographie du col utérin peut être prescrite pour compléter l’examen clinique et évaluer le risque d’accouchement prématuré. Il faudra alors stopper les contractions. Mais une fois sur deux, l’origine des contractions est d’ordre psychologique.


 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire