Quand enceinte, tu enfiles ton costume de séductrice

Lors de mes deux grossesses, ce fût la même chose. Au troisième trimestre, les hormones en folie et qui partent dans tous les sens, j’avais tendance à avoir une libido très prononcée ! Olé ! Seulement voilà, entre le fameux blocage du « mais je ne peux pas, il y a le bébé là-dedans » , mes 15 kilos en plus et les deux précédents trimestres où j’ai été plutôt désagréable (les hormones encore)….mon homme n’a plus super envie et a même ralentit la cadence on va dire… Du coup, ben il a bien fallu tenter de le séduire à nouveau. Résultat, voici mes méthodes de séduction très perso, testées et pas forcément approuvées !

 

Tentative numéro 1

J’ai tenté de remettre un string ! Pas un string adapté à mon nouveau diamètre de fessier, non ! La femme enceinte persiste à rentrer dans ses anciens habits et sous-vêtements, c’est bien connu ! Me voilà donc avec ce string que j’ai mis une demi-heure à enfiler (je vous laisse ou pas imaginer la scène, sans commentaire merci). Le soir, je me change, « innocemment », devant Chéri.  Qu’est-ce qu’il fait le gars ? Il éclate de rire ! Mais qu’est-ce qui se passe ? « Rien, sauf que le string te fait un drôle de derrière….« . Je ne comprends pas. Je me tourne vers le miroir et… Ah oui, ok, je ressemble à un sumo comme ça ! Pour de vrai.  Tentative numéro 1 échouée et en plus je suis vexée…

 

Tentative numéro 2

S’habiller sexy, soit robe et bas. Quelle idée franchement ! Quand j’enfilais une robe prêt du corps, Chéri ne voyait que mon ventre et dans un élan de paternité, il se mettait à rêver de son futur enfant…. C’est mignon mais pas très excitant franchement. J’ai bien essayé de mettre une robe un peu plus large avec de jolis bas couleur chair.  Mais je ressemblais plus à un saucisson caché sous une tente ou à une mémé avec des bas de contorsions.  Laisse tomber…..je reste en survêt’ !

 

Tentative numéro 3

Le repas en amoureux. Oui, sauf que vous vous en doutez, niveau alimentation j’étais assez limitée. Entre la toxoplasmose, l’interdiction aux fruits de mer et compagnie, pas le droit au vin et les nausées toujours présentes malgré qu’on en soit au troisième trimestre…. Le repas a vite tourné au plateau télé.

 


Tentative numéro 4

La quatrième tentative a été la bonne ! Pleurer, crier, supplier… Ces trucs n’ont servi à rien, il était temps de sortir l’argument ultime ! La méthode italienne ! J’ai expliqué à mon homme que faire l’amour en fin de grossesse peut faire accélérer ou déclencher le travail. Ce qui veut dire que cela mettra fin à mes sautes d’humeur, que je n’aurai plus ses 15 kilos et ce gros ventre qui nous sépare lors de nos étreintes et que je redeviendrai bientôt la femme comblée, agréable et sexy que j’étais avant…. Et surtout, cela fera venir notre petit bout ! Mouahah ! Je suis diabolique ! Parce qu’il va lui en falloir du courage avec moi, même quand bébé sera là !  Il en fallait pas plus pour le convaincre… Ça craint de ne pas avoir commencé par ça franchement !

Bon, ok. La première fois, ça n’a pas provoqué le travail. C’est balot ! Il a fallu refaire boum boum plusieurs fois. Ben oui : « Tu comprends Chéri, il faut stimuler tout ça, et comme il faut, pour que ça fonctionne ! « . Forcément à un moment, cela a fait son petit effet….

www.mamandismoi.wordpress.com

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire