Avec la toxoplasmose, cuisiner est devenu une galère !

Avant d’être enceinte, je n’imaginais pas toutes les maladies auxquelles je pouvais être confrontée ! Parmi les risques majeurs figure celui de la toxoplasmose, une affection parasitaire pouvant causer de graves lésions au fœtus. Autant dire que la prudence est recommandée lorsque vous n’êtes pas immunisée !

Les précautions concernent surtout l’alimentation… (ne pas consommer de viande ou de poisson crû ! Adieu mes chéris sushis et makis d’amour!), bien laver les crudités et tout bien cuire à la vapeur ou au micro-ondes…  Autant dire que pendant 9 mois, cuisiner est devenu un vrai casse tête à la maison ! j’ai donc décidé de vous raconter et de partager mes galères.

 

Ah la toxoplasmose, quelle galère !

Outre la joie de me rendre tous les mois me faire saigner pour un contrôle intensif, il a fallu se préoccuper aussi de ce qu’il y avait dans l’assiette.  Ce n’est déjà pas très drôle de se trouver privée d’alcool, de sushis, de fruits de mer, de saumon fumé, d’huîtres en pleine période de Noël (ok, il reste les pâtes et le riz, en mode étudiante), mais en plus, la gynéco, vous remet une jolie liste de recommandations et précautions à prendre : exit la viande crue et carpaccio. Ce qui ne m’a pas privé, étant végétarienne ! En revanche, nettoyer les salades (4 à 5 fois, ça use ça use les nerfs ), même chose pour les fruits et légumes, à force, il y a de quoi choper un toc… Toc… Toc…Toc ! Désolée moment de déraillement !

Je suis même devenue parano, hystérique à traquer le moindre petit bout de terre qui aurait pu rester coller, là sur le revers de la laitue ! L’eau de javel ? Oui j’y ai pensé ! Efficace pour tuer les bactéries, mais un peu décapant pour mon estomac je pense ! J’ai préféré ne pas m’y risquer ! Oui c’est compliqué car j’étais fatiguée et n’avais pas envie de passer 20 minutes à nettoyer fruits et légumes de fond en comble ! Oui il y a des fois, où j’en ai eu marre de me prendre le chou (ah ah terrible mon jeu de mot… ou pas), et il y a des fois où je me suis dit aussi « tant pis ! » en croquant dans un grain de terre caché dans la salade du jardin !  Oui j’avoue !


Et les restaurants dans tout ça ?

Ah ah, ah, ah ! Parlons-en ! Étant à risques, j’ai dû trier la moindre feuille de salade, le moindre bout de tomate, sous peine d’avaler des légumes mal lavés ! Soit dit en passant, cela ne devrait pas se produire mais bon, il faut décupler sa vigilance ! Adieu donc salades composées, sandwichs à la verdure… place aux frites ! Oui, youpi, et vive les kilos ! Cette épée de Damoclès est une contrainte ! Sans parler de devenir une master chef pendant neuf mois. Il faut tout contrôler et ne pas oublier une recommandation sous peine de mettre la vie de son bébé en danger. Une minute d’inattention et la vie de loulou peut basculer.  Alors oui, cuisiner devient galère, mais c’est pour la bonne cause ! Alors je me suis muée en Sherlock Holmes de la moindre saleté et passé mon temps à laver laver !

Quand on est à la maison, c’est simple, mais chez des amis, l’affaire se corse ! Ce n’est pas délicat de pointer du doigt les légumes de son assiette et de demander à vos copains d’un ton inquisiteur s’ils ont bien frotté votre repas ! Ben oui quoi ? Il faut parfois faire preuve de tact ! La toxoplasmose vous apprend aussi à développer des talents de démagogue !  Le meilleur conseil pour éviter d’avoir la toxo pendant sa grossesse, c’est de l’attraper ! N’allez pas croire que je m’évertue à manger de la terre, disons que je suis moins regardante sur la propreté des salades depuis mon accouchement ! Vive la terre fraîche !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire