Pendant l’accouchement, tenir la main de son compagnon soulagerait la douleur

Selon une étude publiée en juin 2017, il suffirait aux futures papas te tenir la main de leur compagne pour atténuer les souffrances durant l’accouchement.

Un soutien physique qui fait toute la différence

Alors que bon nombre des pères se demandent ce qu’ils doivent faire pendant que leur femme accouche et souffre, une étude publiée dans le journal Scientific Reports, donne la solution. Il suffirait de donner la main à la future maman pour qu’elle se sente mieux. L’étude a été inspirée de la vie personnelle de l’un des chercheurs, Pavel Goldstein, qui explique :« J’étais dans la salle d’accouchement et j’avais l’impression de ne pas savoir comment je pouvais aider ma femme. Elle m’a demandé de lui tenir la main, de ne pas trop parler, de juste lui tenir la main, et ça l’a beaucoup aidée ». Le chercheur en neurosciences s’est alors penché sur l’impact du contact physique entre deux personnes quand l’une d’elle ressent de la douleur. Pour cela, il a convoqué, avec deux collègues, vingt-trois couples hétérosexuels âgés de 23 à 32 ans. Chaque femme a reçu des stimulus dans différentes situations : en étant seule, en étant accompagnée de leur mari, en tenant la main de leur mari et enfin en tenant la main d’un inconnu. Et c’est dans la situation où la future maman est en contact physique avec son chéri qu’elle souffrait le moins. Le couple aura tendance à synchroniser leurs rythmes cardiaques sans s’en rendre compte. Si le compagnon se veut rassurant et compatissant, l’effet sera encore plus bénéfique.

Alors les futurs papas si vous ne saviez pas comment aider votre femme le jour J, la solution est simple, soyez prêts à vous faire broyer la main et tout ira bien.


 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire