Enceinte, comment bien me nourrir ?

L’alimentation pendant la grossesse joue un rôle clef dans le développement du fœtus. Certains aliments sont particulièrement bénéfiques, d’autres sont à écarter pendant ces neuf mois si particuliers. Voici quelques conseils nutritionnels pour se nourrir au mieux !

Faut-il manger plus pendant la grossesse ?

En réalité, le cliché de la femme enceinte grignotant à longueur de journée est aujourd’hui dépassé. Il est avéré que pendant la grossesse il ne faut pas manger plus mais manger mieux. En effet, au troisième trimestre de grossesse, les besoins énergétiques augmentent de seulement 250 Kcal. C’est pourquoi, il est primordial d’avoir une alimentation variée et équilibrée qui sera à même d’apporter à la mère et au bébé tous les nutriments, vitamines et minéraux nécessaires au bon déroulement de la grossesse.

Faut-il réinstaurer le goûter ?

Pendant la grossesse, vous pouvez vous octroyer, dans la journée, deux collations en plus des trois repas principaux. Par exemple, vers 11h, si l’envie se fait sentir, prenez un yaourt et un fruit et faites de même en milieu d’après-midi. Attention, il ne faut pas confondre collation et grignotage, ce dernier étant néfaste pour la santé. Le grignotage peut entraîner une prise de poids excessive ainsi qu’un diabète gestationnel.

Quels sont les aliments à éviter ?

Globalement, la charcuterie, les aliments non cuits (poisson fumés, viande crue…), le lait cru et les aliments non pasteurisés comme certains fromages sont à éviter car ils peuvent contenir une bactérie appelée listéria. Celle-ci est bénigne pour la mère mais a de graves conséquences sur le fœtus. Il est donc essentiel de vous laver les mains après chaque contact avec des aliments crus ou des animaux, qui peuvent aussi la transporter.


Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

Comme la listériose, la toxoplasmose est une maladie bénigne pour la mère mais qui peut avoir un impact dramatique sur le fœtus. Si vous n’êtes pas immunisée contre cette maladie, ce que révélera une prise de sang effectuée dès le début de la grossesse, il vous faut prendre des précautions plus accrues concernant votre alimentation. Rincez tous les aliments qui se consomment crus, comme les crudités, consommez la viande toujours bien cuite et surtout évitez le contact avec les chats qui peuvent être vecteurs de la maladie. Si vous en possédez un, lavez-vous bien les mains après tout contact et demandez à votre conjoint de changer la litière.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire