Mieux vivre sa grossesse et son accouchement avec l’hypnose

hypno-naissance-accouchement-neuf-mois

L’hypnose périnatale est une méthode de plus en plus appréciée par les femmes enceintes. Cet accompagnement leur permet pendant toute cette période de puiser les ressources pour vivre sereinement la grossesse et les aide pour un accouchement plus naturel. On fait le point sur cette pratique.

Qu’est-ce que l’état modifié de conscience ?

Basée sur l’hypnose éricksionienne, et adaptée à chacune, la méthode d’hypnose périnatale consiste avant tout à se retrouver avec son « soi » profond. L’état modifié de conscience (ou transe) est amené par de la visualisation, des métaphores et des suggestions qui permettent ici d’atteindre un relâchement du corps et de l’esprit. On lâche le « mental » pour se reconnecter à une partie plus profonde, à l’intérieur : l’inconscient. Là-bas, se trouvent ressources, schémas de fonctionnements, nouveaux possibles, solutions adaptées aux valeurs propres à chacun. Alors que la femme entre dans cet état d’hypnose elle peut ouvrir la porte à une meilleure communication avec son for intérieur en restant connectée avec le bébé à naître.

L’hypnose périnatale : des bienfaits au quotidien

La plupart des séances commencent autour du cinquième mois de grossesse, mais il est tout à fait possible de « prendre rendez-vous avec vous » dès le début de votre grossesse (voire avant), à raison de quelques minutes quotidiennes, comme le suggère Lise Bartoli dans son livre La méthode Hypnonatal. Il est souvent conseillé aux mamans de suivre 4 ou 5 séances avant l’accouchement et un enregistrement audio peut leur être délivré afin qu’elle puisse pratiquer chez elle, en auto-hypnose.
Les bienfaits de l’hypnose périnatale sont nombreux. Dans cet état de conscience modifiée les futures mamans trouvent les ressources nécessaires pour appréhender chaque étape de leur grossesse. Ainsi dès les premiers jours, elles apprennent à créer un lien privilégié avec bébé. L’hypnose permet également de mieux accompagner les maux de la grossesse (nausées, fatigue, etc.) mais aussi les émotions qui peuvent parfois faire le grand huit. Grâce à cette connexion interne elles augmentent la confiance en soi et en leur propre capacité à dépasser les épreuves physiques ou mentales.

Un accouchement plus naturel grâce à l’hypnose

Grâce aux séances suivies le long de la grossesse, les mamans peuvent plus aisément se reconnecter à leur instinct lors de leur accouchement. Elles sont plus lucides et peuvent mieux « gérer leurs émotions et se libérer de leurs peurs » explique Karine Cheneau, praticienne en hypnose périnatale. Le travail autour de la gestion de la douleur réalisé en amont apporte aux femmes la possibilité de vivre un accouchement plus physiologique et naturel. En effet, avec l’accompagnement en l’hypnose et autohypnose, on apprend à soulager ses tensions, moduler l’intensité des contractions permettant ainsi de réduire l’apport médicamenteux (voire d’accoucher sans péridurale) et réduire les risques d’interventions médicales et même de diminuer le temps de travail !


Les partenaires sont convié(e)s durant les séances

Votre partenaire peut également, et est d’ailleurs invité, à vivre une ou plusieurs séances avec le praticien. Il est important que la personne qui vous accompagnera pendant la grossesse et lors de votre accouchement puisse faire équipe avec vous, en sachant comment vous aider en choisissant les bons mots, vous rappelant les bonnes images et en utilisant les techniques qui vous conviennent. En expérimentant lui/elle-mêmes l’état d’hypnose, votre accompagnant pourra alors mieux en comprendre les fonctionnements et ainsi mieux vous guider. Un moyen formidable pour l’impliquer dans votre projet de naissance.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire