Les 10 trucs à ne pas oublier pour une naissance naturelle

Une naissance naturelle, ça se passe en général hors de l’hôpital, ou au mieux, dans une maison de naissance expérimentale qui, en France, sont encore dans les limbes. Si vous avez choisi envers et contre tout d’y accoucher ou de donner naissance à votre bébé chez vous, voici une petite liste d’astuces pour bien vivre ce moment.

Une sage-femme au top

Idéalement, une sage-femme devrait être à vos côtés pour la naissance de votre petit. Compliqué, puisque l’accouchement à domicile est quasi impossible si la sage-femme libérale n’est pas assurée et vu le montant des primes exigées, c’est pas demain qu’elle le sera ! Certaines acceptent tout de même, à leurs risques et périls – elles risquent la radiation à vie de l’Ordre – d’aider les femmes à accoucher chez elles. Si vous avez cette chance, il faut que vous soyez en confiance avec elle, le moment ne sera que plus apaisant ! Elle connaîtra les bons gestes et vous aidera à rester calme.

Votre check-list

On peut aussi l’appeler « projet de naissance ». Histoire de ne pas trop stresser le jour J, prévoyez une petite check-list, où vous aurez noté toutes les choses importantes, la manière dont vous voulez que se déroule l’accouchement, qui devra être à vos côtés, comment faudra-t-il réagir à tel ou tel imprévu… On se sent toujours mieux une fois organisée. A condition de ne pas camper sur ses positions coûte que coûte, car parfois, l’accouchement réserve des surprises.

Des oreillers confortables

Comme à l’hôpital, les oreillers sont évidemment indispensables. Il faut que vous soyez le plus à l’aise possible dans votre lit. Une fois confortablement installée, le travail pourra commencer !

Un ballon d’accouchement

Le ballon d’accouchement (une sorte de grosse balle de yoga) peut être utile dans certaines situations, si la position allongée au lit ne convient plus, par exemple quand l’attente est longue avant la délivrance. C’est un bon outil pour gérer la douleur des contractions.

De quoi se rafraîchir ou se réchauffer

On parie que vous allez avoir sacrément chaud quand vous serez en plein travail, c’est pourquoi il faut penser à quelques objets pouvant vous rafraîchir : lingettes pour le visage, brumisateur, petit ventilateur… à l’inverse, il sera aussi judicieux d’utiliser des compresses chaudes, au niveau du bas du dos, du bas-ventre ou du périnée, pour atténuer la douleur, les tremblements et les frissons. Des méthodes naturelles, ça peut toujours être utile !

De l’eau de noix de coco

Pour compenser la sueur dépensée lors de l’accouchement, il est nécessaire de bien s’hydrater. Pour cela, l’eau de coco (et pas le lait) est conseillée, car elle vous apportera de bons minéraux. Et c’est un peu plus sympathique à boire que de l’eau du robinet ! Et vous êtes chanceuse, il n’y a pas si longtemps, c’était interdit de boire, d’où le brumisateur….

Des huiles essentielles

Certaines femmes sont friandes d’huiles essentielles. On peut les utiliser de plusieurs façons, la plus simple étant d’en mettre quelques gouttes sur un mouchoir que l’on respire. A chaque huile son utilité : la lavande apaise, tandis que la menthe donne de l’énergie… Cela dépendra de votre état d’esprit !


Du baume à lèvres

Bon pour l’hydratation également, un baume à lèvres gardera vos lèvres toutes douces, ce sera quand même plus agréable et permettra de faire de doux baisers à bébé à son arrivée !

De la (bonne) musique

Eh oui, pourquoi ne pas mettre de la musique le jour J ? Si vous en ressentez l’envie, une musique douce pourra vous détendre, une chanson plus pop pourra vous donner de l’énergie… Faites-vous plaisir, vous êtes la reine de la journée !

Des livres et des films qui vous inspirent

Si vous voulez être bien préparée avant la date finale, dévorez livres et films qui traitent de la grossesse, de l’accouchement… Vous apprendrez des choses utiles et pourrez penser à votre jour J plus sereinement. Mais évitez les westerns avec accouchement catastrophe en pleine attaque d’Indiens et veuvage du héros !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire