Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Enceinte et mal au dos : quels sont les bons remèdes ?

  • Grossesse et maux de dos, c'est malheureusement une alliance classique ?
  • Je souffre de sciatique
  • J'ai souvent des lombalgies enceinte
  • J'ai une scoliose installée
  • Les autres méthodes anti-maux de dos enceinte
  • La chiropractie
  • L'acupuncture
  • Le yoga prénatal
  • Maux de dos enceinte, astuces, conseils en vidéo, on en parle ?

Les douleurs de dos durant la grossesse nous gâchent souvent la vie, mais comment en venir à bout si nous ne pouvons pas prendre de médicaments ? Tout simplement avec des méthodes naturelles dans un premier temps.

Grossesse et maux de dos, c’est malheureusement une alliance classique ?

Forcément la prise de poids bouleverse la posture. L’arrondissement du ventre au fil des mois creuse le bas du dos, sollicitant fortement les lombaires et les disques inter vertébraux. Et, en fin de grossesse, le corps sécrète des hormones pour faciliter la descente du bébé dans le bassin. Ce faisant, les ligaments articulaires et vertébraux se relâchent et la cinquième lombaire a tendance à glisser vers l’avant. Résultat, des douleurs apparaissent le plus souvent au bout du 5ème mois. Hors de question de se soigner avec de l’aspirine ou des anti-inflammatoires, trop nocifs pour bébé. Outre les séances de kinésithérapie généralement prescrites pour soulager, certaines méthodes naturelles, comme l’ostéopathie ou la chiropractie, agissent à la source du problème.

Je souffre de sciatique

Les femmes enceintes souffrent parfois de sciatique car leur état entraîne une ouverture du bassin vers l’arrière, ce qui peut coincer un ou plusieurs nerfs. La névralgie sciatique est une douleur vive ressentie le long du nerf sciatique. Cette douleur atteint principalement la fesse et la cuisse mais s’étend généralement jusqu’au pied. La plupart du temps, elle ne touche qu’un seul côté du corps.

Que faire en cas de sciatique ?

Comme pour la scoliose, les douleurs courant sur le nerf sciatique ont souvent une origine traumatique dans le passé. L’examen clinique permet de constater ce qui coince, d’en trouver les causes, et d’agir en conséquence pour débloquer les points de tension. Mais la sciatique peut aussi être le résultat de raideurs musculaires. Il faut aussi noter que le corps ne garde pas seulement la mémoire des douleurs physiques et des chocs traumatiques, mais aussi celle des émotions. Or, pendant la grossesse, les futures mamans sont souvent traversées par toutes sortes d’émotions fortes, quelles qu’elles soient, avec fréquemment le stress aux premières loges. Sous son effet, la respiration se raccourcit et, s’il s’installe dans le temps, le diaphragme se contracte et l’amplitude pulmonaire se limite, le sang ne s’oxygène plus correctement et cela crée tout un tas de désordres internes, comme la fatigue. Or on sait que la fatigue entraîne de tensions musculaires. C’est un cercle vicieux car toutes ces tensions tirent sur le squelette. Les massages permettent de détendre efficacement sur le moment, mais l’ostéopathie est également un bon moyen pour libérer ces mémoires émotionnelles qui entravent le bon fonctionnement du corps.

J’ai souvent des lombalgies enceinte

La survenue de lombalgies et de douleurs cervicales au cours de la grossesse est malheureusement un phénomène courant. À partir de la 24ème semaine, une femme enceinte sur deux en souffre et, plus la grossesse avance plus la douleur peut s’intensifier. Il faut éviter les stations debout ou assise prolongées et les courbures du dos récurrentes. Et privilégier les talons de 4 cm. Mais cela n’est pas toujours suffisant.

Que faire en cas de lombalgie ?

On peut constater des rétractions au niveau du coccyx et des cervicales chez les patients, c’est-à-dire des mémoire d’un traumatisme, probablement dû à une chute en arrière durant l’enfance. Ces rétractions ajoutées aux modifications hormonales liées à la grossesse provoquent des tensions dans la nuque et aux lombaires. Grâce à des techniques douces comme l’ostéopathie excluant tout craquement, ces mémoires peuvent être dégagées.

Autre cas, quand les femmes allaitent et qu’elles ont des tensions cervicales, la dure-mère est souvent touchée. Comme cette méninge tapisse tout l’intérieur du crâne, elle exerce une pression anormale sur l’hypophyse, chef d’orchestre des hormones, elles-mêmes facteur déterminant dans l’allaitement. En libérant les pressions exercées sur la dure-mère, les problèmes d’allaitement diminuent en général considérablement. Ceci étant, il ne faut pas craindre les douleurs de dos durant la grossesse. Bien au contraire, ces dernières, révélatrices de déséquilibres de longue date dans le corps, permettent de rétablir l’équilibre. Une séance d’ostéopathie en début de grossesse, voire avant de lancer la grossesse, est l’occasion de faire un bilan afin de partir sur le bon pied. Pour supporter toutes les modifications liées à la grossesse, le corps aurait besoin d’être préparé en amont.

J’ai une scoliose installée

Il n’est pas rare qu’une future maman souffre d’une scoliose installée depuis des années. En effet, pas de chance, la scoliose touche six fois plus de filles que de garçons. Mais il y a quand même une bonne nouvelle : après la puberté, les scolioses installées n’évoluent quasiment pas et la grossesse n’a pas le pouvoir d’aggraver la situation. En revanche, l’inconfort et les douleurs peuvent s’accentuer et perdurer après l’accouchement.

Que faire en cas de scoliose ?

Pour l’ostéopathe une colonne vertébrale avec une légère déviation (ce que la médecine allopathique appelle une attitude scoliotique « idiopathique », c’est-à-dire sans raison apparente ) n’arrive jamais par hasard, car le corps garde tout notre passé en mémoire. En général, il s’agit d’une somme de petits traumatismes physiques dans l’enfance. Une chute sur les fesses ou sur la tête peut déplacer légèrement une vertèbre. Ce mauvais positionnement entraîne à la longue un déséquilibre de toute la colonne. Bien évidemment, quelques séances d’ostéopathie peuvent aider à dégager la pression exercée sur les lombaires pendant la grossesse et donc à réduire les douleurs. Il existe également des mouvements de rééducation. Par exemple, allongée sur le dos avec les genoux pliés et les pieds positionnés à côté des fessiers, il faut contracter les abdominaux de façon à plaquer le bas du dos au sol. Ce mouvement permet de ramener les lombaires vers l’arrière. Une fois l’exercice maîtrisé, on peut le pratiquer debout. De la marche à pied est aussi très conseillée. Et dans la vie quotidienne, il faut éviter à tout prix les talons hauts. Concernant les douleurs que l’on peut ressentir après l’accouchement, elles sont en général imputables à une compression de la dure-mère, cette membrane qui relie le sacrum au crâne. Pendant l’accouchement, et cela même en cas de césarienne, les ligaments du bassin, sous l’effet des hormones, se distendent. Après l’accouchement, il suffit qu’ils ne se positionnent pas correctement pour créer une tension sur la dure-mère… Bien sûr ce phénomène entraîne des douleurs dorsales, mais a également tendance à augmenter le baby blues. Penser à une séance d’ostéopathie après la naissance s’avère souvent d’une grande utilité pour la mère et aussi pour l’enfant.

Apprendre à basculer le bassin en cas de scoliose ?

Parfois, au lieu de se pencher et de se redresser à la manière d’un couteau qui se ferme et s’ouvre, il suffit d’arrondir le dos pour se pencher en avant et se creuser les reins pour se redresser. il ne faudrait jamais se plier au milieu du corps, quel que soit le sens. Lorsque le bassin bascule en avant, si les épaules ne bougent pas, il y a cambrure et maux de dos. Pour bien nous redresser, il nous faut relever le tronc en tournant autour de l’articulation de la hanche, donc basculer le bassin. Les cours de préparation, dès le début du 5ème mois sont une bonne occasion d’apprendre la bascule du bassin pour éviter de souffrir de maux de dos.


Les autres méthodes anti-maux de dos enceinte

La chiropractie

Une mauvaise posture ou un bassin déséquilibré sont souvent à l’origine de douleurs dorsales. Grâce à un travail de toucher, le chiropracteur parvient à corriger la posture car le principe de la chiropractie est de travailler sur l’ajustement des articulations et l’alignement du corps.

L’acupuncture

C’est une méthode efficace contre les petits désagréments de la grossesse comme la nausée ou les maux de tête. Elle peut également soulager des douleurs de dos. Comme pour la chiropractie, il faut s’adresser à un praticien adhérant à une organisation professionnelle reconnue.

Le yoga prénatal

Le yoga prénatal ne soigne pas les douleurs de dos, surtout si ces dernières sont installées depuis longtemps ; néanmoins, pour les prévenir, il n’y a rien de tel… À condition d’avoir une pratique régulière et d’en avoir déjà fait avant la grossesse car enceinte si on n’a jamais fait de yoga, on ne se lance pas seule. Il faut savoir faire correctement les postures avec un professeur reconnue dans sa pratique. Certaines postures de yoga pouvant s’avérer néfastes pour bébé, il faut s’inscrire obligatoirement à un cours adapté aux femmes enceintes.

Maux de dos enceinte, astuces, conseils en vidéo, on en parle ?

Source :

HAL

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire