4 façons de tisser des liens avec son bébé avant la naissance

Alors qu’il est encore caché bien au chaud dans le ventre de sa maman, le bébé expérimente déjà ses différents sens et vit dans un monde fait de perceptions. Bien avant sa naissance, vous avez pourtant la possibilité de communiquer avec lui de différentes façons pour que chacun, que ce soit maman, bébé ou papa, apprenne à communiquer avec l’autre.

 

Pratiquer l’haptonomie

L’haptonomie est une méthode de préparation à la naissance qui se pratique en couple, généralement avec l’aide d’une sage-femme, et qui peut être effectuée ensuite à la maison. Elle consiste à établir un contact avec le bébé par le toucher et diverses pressions légères qui permettent de jouer avec son enfant, de le bercer ou encore de l’inviter à se déplacer. Pour la maman, elle permet d’apprendre à rassurer son bébé in-utero, à lui apporter sécurité et tendresse tandis qu’elle apporte au papa la possibilité de sentir son bébé et de communiquer avec lui, l’impliquant dans le processus de la grossesse.

 

Expérimenter le chant prénatal

Si chanter pendant la grossesse permet à la future mère de se détendre, le travail sur les sons apporte aussi beaucoup au bébé. En modulant sa voix, en travaillant sur la résonance ou encore le souffle, la maman peut alors faire vibrer différentes zones de son corps. Dès le deuxième moi de grossesse, l’enfant à naître « sent » les sons, et il les entend dès le cinquième mois. Chanter permet alors de lui transmettre des émotions en entamant un dialogue. Le papa peut également participer à la séance de chant prénatal ; le bébé saura différencier la voix de son père de celle de sa mère !

 


Parler à son bébé

Ce n’est toujours évident de se lancer, mais parler à son ventre est un moyen efficace de communiquer avec son enfant. Dès cinq mois, il ne ressent plus uniquement les vibrations mais se met à entendre, de façon certes très atténuée, les sons provenant de l’extérieur. L’intérêt de la voix de maman est double, car le bébé la perçoit de l’extérieur mais aussi de l’intérieur. Habitué aux intonations de sa mère, le bébé est alors rassuré lorsqu’il l’entend s’adresser à lui.

 

Lui faire écouter la musique

De nombreuses études se sont intéressées à l’ouïe du fœtus, et alors que certains affirment que les sons inattendus et forts peuvent surprendre le bébé, d’autres concluent que, protégé par le liquide amniotique, il serait au contraire isolé au maximum du bruit extérieur. De nombreux parents soutiennent pourtant que les morceaux qu’ils ont fait écouter à leur enfant in-utero ont permis de le rassurer après la naissance, formant ainsi une sorte de berceuse familière et rassurante. Dans tous les cas, ne vous privez pas d’écouter de la musique pendant votre grossesse ; que vous soyez branchée musique classique ou électro, c’est dans tous les cas une excellente façon d’initier bébé à votre univers et de communiquer avec lui ! Mais évitez de vous coller des enceintes sur le ventre ! Bébé a besoin de son intimité : les bruits de fonds qui lui parviennent ne sont pas des agressions mais on n’en dirait pas autant des excès de décibels collés sur le ventre de la maman.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire