Les contractions

Lorsque des contractions surviennent, l’utérus devient nettement plus dur pendant une demi-minute, il faut alors vous rendre sans attendre à la maternité afin que le médecin contrôle votre col.

 

 

 

 

Contractions et col de l’utérus

Un col raccourci, effacé ou ouvert nécessite un repos absolu à la maternité et un traitement. Si le col est long et bien fermé, un repos à la maison suffit. Mais toutes nouvelles contractions ultérieures doivent vous amener à consulter rapidement.


En cas de contractions, il faut vous reposer

Une prise de poids insuffisante, une hypertension, un placenta bas, un effort violent, même court, peuvent suffire à provoquer des contractions. Certaines femmes ont un col naturellement court ; l’alliance de ces deux facteurs accentue sensiblement les risques.

Il est très important, au cours des deux derniers mois, d’éviter des efforts physiques intenses : pas de déménagement ou de trop longs trajets en voiture, bien sûr, mais évitez aussi de piétiner pendant des heures dans les magasins, par exemple. Profitez de votre congé prénatal  : travailler jusqu’au dernier moment – surtout dans le cas d’efforts répétitifs –, faire du sport de façon trop soutenue, courir, sont autant d’activités qui peuvent induire des risques pour le bébé.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire