USA : Les féministes dénoncent la mise en place d’une échographie obligatoire avant l’IVG

Dès le 1er juillet 2012, les femmes souhaitant avorter dans l’état de Virginie devront obligatoirement subir une échographie afin de voir leur fœtus. Cette décision fait grand bruit.

Rosemary Codding, qui dirige le Falls Church HealthCare Center à Falls Church en Virginie, explique à l’AFP que «c’est tout simplement une insulte faite aux femmes et aux médecins». Elle ajoute : «C’est une intrusion totale du gouvernement dans le cabinet médical, avec un seul objectif, continuer à faire honte aux femmes et les rabaisser». Dans ce centre de Virginie environ un millier d’avortements sont réalisés chaque année.

La Virginie sera ainsi le huitième État américain qui rend obligatoire cette échographie la veille d’un avortement, et qui impose au médecin de proposer à sa patiente de voir l’image du fœtus et d’entendre les battements de son cœur pendant que lui-même le décrit. Cette proposition pourra être refusée, par écrit, sauf dans l’État du Texas.
C’est suite à une loi votée pour « aider les femmes à prendre une décision bien informée » que ces contraintes sont mises en place. Tarina Keene, qui dirige l’organisation pro-avortement NARAL en Virginie, estime que cette nouvelle loi a « clairement été passée pour faire honte aux femmes, les intimider, les rabaisser ». « C’est un obstacle » de plus.
Le droit à l’IVG aux États-Unis a été accordé il y a de cela 39 ans. Mais le Guttmacher Institute (institut de recherche qui fournit des statistiques sur le contrôle des naissances et l’avortement aux États-Unis et dans le monde) recense aux États-Unis de nombreuses réglementations qui restreignent et compliquent de plus en plus l’accès à ce droit : 32 États refusent que l’avortement soit remboursé par des fonds publics, 46 États autorisent les établissements de santé à refuser de le pratiquer, et 19 États ont légiféré sur les conseils à donner aux femmes sur les risques de cancer du sein, de souffrance du fœtus ou de dépression en cas d’avortement.
Il y a quelque temps de cela, rappelons que l’actrice Lisa Edelstein (le Dr Lisa Cuddy dans la série télévisée « Dr House ») avait enregistré une publicité pro-avortement, afin de militer contre la législation pro-vie.
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire