Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » 4 façons de tisser des liens avec son bĂ©bĂ© avant la naissance

4 façons de tisser des liens avec son bébé avant la naissance

Alors qu’il est encore cachĂ© bien au chaud dans le ventre de sa maman, le bĂ©bĂ© expĂ©rimente dĂ©jĂ  ses diffĂ©rents sens et vit dans un monde fait de perceptions. Bien avant sa naissance, vous avez pourtant la possibilitĂ© de communiquer avec lui de diffĂ©rentes façons pour que chacun, que ce soit maman, bĂ©bĂ© ou papa, apprenne Ă  communiquer avec l’autre.

 

Pratiquer l’haptonomie

L’haptonomie est une mĂ©thode de prĂ©paration Ă  la naissance qui se pratique en couple, gĂ©nĂ©ralement avec l’aide d’une sage-femme, et qui peut ĂȘtre effectuĂ©e ensuite Ă  la maison. Elle consiste Ă  Ă©tablir un contact avec le bĂ©bĂ© par le toucher et diverses pressions lĂ©gĂšres qui permettent de jouer avec son enfant, de le bercer ou encore de l’inviter Ă  se dĂ©placer. Pour la maman, elle permet d’apprendre Ă  rassurer son bĂ©bĂ© in-utero, Ă  lui apporter sĂ©curitĂ© et tendresse tandis qu’elle apporte au papa la possibilitĂ© de sentir son bĂ©bĂ© et de communiquer avec lui, l’impliquant dans le processus de la grossesse.

 

Expérimenter le chant prénatal

Si chanter pendant la grossesse permet Ă  la future mĂšre de se dĂ©tendre, le travail sur les sons apporte aussi beaucoup au bĂ©bĂ©. En modulant sa voix, en travaillant sur la rĂ©sonance ou encore le souffle, la maman peut alors faire vibrer diffĂ©rentes zones de son corps. DĂšs le deuxiĂšme moi de grossesse, l’enfant Ă  naĂźtre « sent » les sons, et il les entend dĂšs le cinquiĂšme mois. Chanter permet alors de lui transmettre des Ă©motions en entamant un dialogue. Le papa peut Ă©galement participer Ă  la sĂ©ance de chant prĂ©natal ; le bĂ©bĂ© saura diffĂ©rencier la voix de son pĂšre de celle de sa mĂšre !

 

Parler à son bébé

Ce n’est toujours Ă©vident de se lancer, mais parler Ă  son ventre est un moyen efficace de communiquer avec son enfant. DĂšs cinq mois, il ne ressent plus uniquement les vibrations mais se met Ă  entendre, de façon certes trĂšs attĂ©nuĂ©e, les sons provenant de l’extĂ©rieur. L’intĂ©rĂȘt de la voix de maman est double, car le bĂ©bĂ© la perçoit de l’extĂ©rieur mais aussi de l’intĂ©rieur. HabituĂ© aux intonations de sa mĂšre, le bĂ©bĂ© est alors rassurĂ© lorsqu’il l’entend s’adresser Ă  lui.

 

Lui faire Ă©couter la musique

De nombreuses Ă©tudes se sont intĂ©ressĂ©es Ă  l’ouĂŻe du fƓtus, et alors que certains affirment que les sons inattendus et forts peuvent surprendre le bĂ©bĂ©, d’autres concluent que, protĂ©gĂ© par le liquide amniotique, il serait au contraire isolĂ© au maximum du bruit extĂ©rieur. De nombreux parents soutiennent pourtant que les morceaux qu’ils ont fait Ă©couter Ă  leur enfant in-utero ont permis de le rassurer aprĂšs la naissance, formant ainsi une sorte de berceuse familiĂšre et rassurante. Dans tous les cas, ne vous privez pas d’Ă©couter de la musique pendant votre grossesse ; que vous soyez branchĂ©e musique classique ou Ă©lectro, c’est dans tous les cas une excellente façon d’initier bĂ©bĂ© Ă  votre univers et de communiquer avec lui ! Mais Ă©vitez de vous coller des enceintes sur le ventre ! BĂ©bĂ© a besoin de son intimitĂ© : les bruits de fonds qui lui parviennent ne sont pas des agressions mais on n’en dirait pas autant des excĂšs de dĂ©cibels collĂ©s sur le ventre de la maman.

À lire absolument