Les hommes et l’allaitement : qu’en pensent-ils vraiment ?

Chez les couples qui viennent d’avoir un bébé, les réactions masculines sont diverses face à l’allaitement… Il y a les hommes contre, qui ont bien du mal à accepter le rôle nourricier de leur compagne ; et les hommes pour, qui en retirent un certain plaisir sexuel et une excitation extrême…

Les hommes anti-allaitement…
Il existe en réalité des tas de raisons pour lesquelles un homme va avoir du mal à accepter que sa compagne allaite bébé… Il y a ceux qui se sentiront tout simplement exclus de la relation mère-enfant et qui éprouveront un sentiment profond de jalousie. Il y a aussi ceux qui pensent que l’allaitement abîmera la poitrine de leur chérie, voire la rendra carrément horrible. Il y a en d’autres qui n’accepteront pas le fait que leur conjointe allaite en public et dévoile sa poitrine à de tierces personnes. D’autres encore, freineront leurs relations sexuelles de couple à cause des explosions lactées, perçues comme gênantes, qui pourraient éventuellement se produire pendant les rapports. Chez ces catégories d’hommes, l’allaitement maternel est alors très mal perçu, voire mal vécu. Inconsciemment, ces hommes exerceront alors une influence néfaste quant au désir de la maman d’allaiter… Soit ils refuseront catégoriquement, soit ils ne cesseront de faire des remarques déplacées… L’allaitement rendra ces hommes carrément mal à l’aise, et cela d’autant plus que les grossesses se succèderont à rythme rapproché. Dommage, vous ne croyez pas ? Car pour d’autres, nourrir bébé au sein apparaît comme un acte très érotique…

L’érotisme de l’allaitement…
D’autres hommes en effet, adoreront voir une femme, voire la leur, allaiter… Ils trouveront cela beau, symbolique, apaisant, quelquefois même excitant ! Car en réalité, contrairement à ce qu’un homme anti-allaitement peut penser, la poitrine de la jeune mère sera étonnamment beaucoup plus belle : plus gonflée, plus avenante, plus désirable… La dévoiler ainsi si jolie devant d’autres personnes, pourra même en émoustiller plus d’un, révélant alors en eux une certaine forme d’attirance pour l’exhibitionnisme. Mais ce n’est pas tout, car durant les rapports sexuels, si certains vont éprouver une gêne quant au jaillissement de lait pouvant intervenir, d’autres en éprouveront au contraire un plaisir certain, allant même jusqu’à l’envie et la curiosité de goûter ce lait provenant directement du sein de leur amante. Rien de pervers à déplorer dans cette expérience, certaines femmes nourrissent même ce fantasme bien avant l’accouchement : donner le sein à leur mari, se faire titiller les tétons…
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire