Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Allaiter son bébé au Parlement australien : Larrisa Waters est la première sénatrice à l’avoir fait

Mais pourquoi le bébé de la sénatrice australienne Larissa Waters fait donc la une des journaux en Australie ? Pourquoi  une telle effervescence autour de cette mère et de son enfant nous direz-vous ? Eh bien parce que la petite Alia Joy est le premier bébé à être allaité au Parlement australien. Son congé maternité terminé, la sénatrice écologiste était de retour dans l’hémicycle avec son tout-petit. Et lorsque Alia a eu faim pendant la session parlementaire, et bien Larissa l’a tout simplement nourri.

Une nouvelle mesure permet aux femmes d’allaiter au parlement australien

Depuis 2003, l’allaitement est autorisé dans le Parlement, mais jamais aucune parlementaire n’y avait encore nourri son enfant au sein. Larissa Waters a lutté pour étendre la législation et permettre aux jeunes parents de s’occuper des enfants pendant les séances. Il y a 8 ans, une autre membre du parti écologiste, Sarah Hanson-Young, s’était faite retirer son enfant de deux ans de ses bras, puis s’était faite conduire hors du Sénat. « Si fière que ma fille, Alia, soit le premier bébé à être allaité au Parlement fédéral !« , a tweeté Larissa Waters. « Nous avons besoin de plus de femmes et de parents au Parlement« . Le Parlement australien a changé ses règles l’année dernière pour permettre aux femmes d’allaiter leurs enfants dans l’hémicycle. Mais avant cela, les enfants y étaient interdits. Et les mères qui allaitaient devaient voter par procuration. Larissa Waters, qui a influé sur le changement de ces règles, a déclaré selon le site web de CNN : « Si nous voulons plus de jeunes femmes au Parlement, nous devons rendre les règles plus souples pour permettre aux nouvelles mères et nouveaux pères d’équilibrer leurs devoirs parlementaires et parentaux ». D’ailleurs, lors de la Journée internationale de la femme, alors que Larissa Waters était encore en congé maternité, la sénatrice avait déjà annoncé sur les réseaux sociaux  qu’elle n’allait pas se priver d’allaiter sa fille au parlement puisque c’est désormais autorisé. 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire