L’allaitement exclusif pendant 3 mois aurait un effet positif vis-à-vis de l’eczéma

L’allaitement, on le sait, possède de nombreuses vertus pour la santé de bébé. Un nouveau rapport, publié dans la revue Journal of Allergy and Clinical Immunology, montre que l’allaitement exclusif pendant les trois premiers mois pourrait avoir un effet positif contre l’eczéma.

L’eczéma qu’est ce que c’est ?

L’eczéma est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Elle concerne environ 1 enfant sur 10 et se caractérise par une peau sèche et des lésions particulières qui grattent et suintent.

Cette maladie peut se développer à partir de 3 mois, et touche généralement le cuir chevelu, le visage puis plus tard les plis comme le genou ou les coudes. L’eczéma est une maladie multifactorielle : il existe des facteurs de prédisposition génétique mais aussi des facteurs environnementaux (pollution, lavage excessif…) qui jouent dans l’apparition de la maladie.

L’allaitement exclusif pendant 3 mois aurait un impact positif sur l’eczéma

L’allaitement a un impact positif prouvé sur la santé de l’enfant. On sait déjà qu’à court terme, les bébés allaités souffrent moins d’infections respiratoires, d’infections de la sphère ORL, de régurgitations gastro-oesophagiennes ou même d’infections urinaires. Les bébés allaités ont également moins de risques de souffrir d’une maladie diarrhéique.

Voir Aussi

Cependant le rôle protecteur de l’allaitement à long terme sur les allergies ou sur l’eczéma est encore sujet à controverse. Une équipe de chercheurs américains du Children’s National Medical Centre, se sont penchés sur l’impact de l’allaitement sur le développement de l’eczéma. Ils ont donc étudié les données d’une vaste étude du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et la Food and Drug Administration (FDA) sur près de 2000 femmes et plus de 1500 enfants (suivis jusqu’à leurs 6 ans).

Les résultats de leur étude montrent que les bébés allaités au sein exclusivement pendant les trois premiers mois semblent être moins impactés par l’eczéma que les bébés non allaités ou allaités moins longtemps. Toutefois, l’allaitement ne semble pas pouvoir empêcher la survenue de la maladie (l’eczéma est une maladie multifactorielle et des facteurs comme des antécédents familiaux d’eczéma ou le statut socio économique supérieur jouent un grand rôle dans la survenue de la maladie), mais il semble que l’allaitement puisse au moins diminuer l’ampleur des crises.