Soumettez votre homme à tous vos caprices !

Quasiment toutes les femmes enceintes sont inévitablement en proie à de (ridicules) caprices pendant leur grossesse… Certaines se sentent coupable après coup de malmener leur entourage et notamment leur chéri, et d’autres, au contraire décident d’en profiter un maximum… Après tout, neuf mois de caprices sur toute une vie, c’est acceptable… Et ne dit-on pas que les femmes enceintes ont tous les droits ?

Entre caprices alimentaires et caprices quotidiens…
Des fraises en décembre ? Du saucisson au goûter ? Un couscous en bord de mer ? Profitez à fond de toutes ces envies qui vous taraudent l’esprit et l’estomac ! Exigez-les de votre chéri, car, de toute façon, au bout de ces neuf mois, vous allez devoir recommencer à vous priver pour perdre tous ces kilos superflus ! Outre ces caprices du palais, vous allez sans doute également faire face à bien d’autres formes de désir incontrôlables : exiger un fauteuil à la place d’une chaise, ordonner que chouchou vous masse les pieds chaque soir… Les caprices nocturnes font aussi partie de cette grande mascarade : vous pouvez lui piquer toutes les couvertures la nuit, vous allonger en plein milieu du lit…

Des caprices bien justifiés…
Si quelqu’un osait vous réprimander devant la pantomime que vous jouez à votre homme, remettez vos hormones sur la table ! Car, ne vous y trompez pas, c’est bel et bien une histoire d’hormones et personne n’y peut rien, même pas vous ! Vous avez donc le droit de dépasser les bornes à chaque fois que vous le souhaitez ! On doit vous laisser passer en priorité à la caisse du supermarché, on doit vous donner systématiquement une place assise dans toutes les salles d’attente de médecins… Et votre homme doit jouer les chevaliers servants pour faire valoir vos droits. Qu’importe comment votre entourage vivra vos extravagances incessantes, rappelez-vous que tout cela est amplement justifié ! Mais à condition de savoir rendre la pareille ensuite : dans quelques mois, ce sera à vous de céder votre place avec le sourire !


Tous ces hommes qui n’y comprennent rien…
Evidemment, certains hommes trouveront leur femme fatigante et pénible comme jamais… Qu’à cela ne tienne… Il a voulu cet enfant, alors maintenant, qu’il assume ! C’est tout de même vous, qui supportez tous les aléas de la grossesse, tels que le surpoids, la fatigue, les gonflements, les nausées… De toute façon, les hommes n’y comprendront jamais rien, alors rien ne sert de leur expliquer, contentez vous d’en profiter !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire