HCG : hormone de grossesse

Qu’est-ce que l’HCG ?

Le HGC, de l’anglais Human Chorionic Gonadotropin, est une hormone sécrétée pendant la grossesse. Présente dans les urines d’une femme quelques jours après la fécondation, c’est le premier indicateur d’une grossesse. Sécrétée par le placenta, on la retrouve dans le sang dès le 9ème jour qui suit l’ovulation, si un œuf est fécondé. En temps normal, le taux moyen d’HCG chez la femme est de moins de 8 UI/l. Si ce taux est plus élevé, il indique d’emblée une grossesse, qu’il faudra toutefois confirmer par  une prise de sang après le test de grossesse, puis une échographie.

En quoi l’HCG est-elle importante ?

C’est l’hormone qui permet de déterminer si une femme est enceinte ou pas. C’est en effet le premier indicateur d’une grossesse. Elle permet également de produire une quantité suffisante de progestérone afin que l’utérus accueille au mieux le fœtus. Cette hormone va également être importante pour déterminer si le bébé est atteint de Trisomie 21 ou pas. Un taux élevé d’HCG peut en effet indiquer que le fœtus est atteint de cette maladie. Ce dosage permet alors de prescrire une amniocentèse.

En savoir plus sur l’HCG

Après la nidation, le taux d’HCG double tous les 2 à 3 jours, puis augmente très rapidement entre la 4ème et la 8ème semaine d’aménorrhée, c’est-à-dire, de semaine sans règles. Le taux d’HCG atteint son maximum au cours de la huitième semaine. Puis, il chute, notamment entre la 14ème et la 18ème semaine. Il se maintient ensuite à 5000 UI/l, puis disparaît les jours qui suivent l’accouchement.

Un peu lecture sur l’HCG

La nidation et les premiers symptômes de grossesse

Votre 1ère semaine de grossesse 

Votre 2ème semaine de grossesse