La place du père après la naissance : comment évolue son rôle auprès de bébé ?

Durant les premiers mois de bébé, partagez pleinement « le maternage », pour vous soulager et ne pas mettre papa à l’écart ! Ne manquez pas de faire participer papa au quotidien : balades, jeux, photos, repas… Mais pas seulement ! Les couches et les lessives font également partie du rôle du nouveau père.

La place du père quand bébé a moins de 6 mois

Ne manquez pas de faire participer le père de l’enfant à son quotidien. Pour les interventions de nuit, la parité n’est pas encore à l’ordre du jour. C’est maman qui se lèvera la plupart du temps. Alors petite astuce même si vous allaitez, vous pouvez également faire participer le papa en tirant votre lait pour qu’il puisse lui donner le biberon. Congelez votre lait pour que papa puisse lui donner…pendant la nuit par exemple !

Petit truc de maman : Ne rien imposer est le meilleur moyen pour qu’un papa s’implique de lui-même. Veillez toutefois à ne pas échanger les rôles. Maman c’est vous, papa, c’est lui. Ses gestes sont différents, ce qui n’échappe pas à votre tout-petit. Papa et maman sont complémentaires : la taille, la voix grave, la barbe… c’est papa ; la peau douce et les mots murmurés, voilà maman.

La place du père quand bébé a entre 6 et 12 mois

La place du père est importante dans toutes les phases d’apprentissage. Aucun domaine n’est réservé à l’un ou à l’autre des parents. Ce partage permettra à bébé de ne pas se focaliser sur sa maman, autour de ses 8 mois, période où beaucoup de papas se sentent rejetés. Papa doit donc toujours être présent en cas de besoin, pour rassurer bébé et établir des relations de confiance.

Petit truc de maman : Apprenez à faire confiance au papa pour l’équilibre de votre petite famille. Laissez-lui le champ libre… Vous verrez, il s’en sortira très bien.

La place du père quand bébé a entre 12 et 24 mois

C’est à cet âge que le rôle du père prend toute son ampleur. Leurs relations ludiques préparent bébé à ce qu’il va découvrir avec ses petits camarades, dans le bac à sable, à la crèche ou à la maternelle. Quant à l’éveil et à l’acquisition du langage, la plus grande exigence du papa fera progresser plus rapidement votre tout-petit. Il répétera plusieurs fois un mot avec papa, alors qu’avec maman, souvent plus indulgente, bébé élargira moins vite son vocabulaire. Papa rime avec défi, ce qui est très stimulant pour votre tout-petit. C’est avec papa qu’on fait l’avion et qu’on se fait « peur ». Avec maman, il faut souvent « faire attention ». C’est ça la complémentarité des parents : chacun apprend des choses différentes à bébé


Petit truc de maman : Pour avoir confiance en lui, bébé ne doit pas être surprotégé. En se faisant « peur », il saura s’il est capable de surmonter les difficultés de la vie. Alors, ne lui montrez surtout pas vos craintes. Heureusement, papa est là pour contrebalancer tout ça. Parfois, il peut se produire l’inverse, papa est un peu anxieux alors que maman gère plus…c’est ça aussi être parent !

La place du père quand bébé a entre 2 et 3 ans

À cette époque, la question de l’autorité se pose. C’est la fameux période des terrible two qui s’apparente à une mini crise d’ado. Qui en est le détenteur, papa ou maman ? Les deux. Maintenant, papa n’est plus le seul à s’en charger. Répartissez-vous les domaines d’intervention : bien se tenir, respecter les autres, ne pas faire de caprice, aller se coucher, finir son assiette… Fixez des règles à respecter et des limites à ne pas dépasser à votre tout-petit : c’est essentiel pour bien se construire. Prenez garde à ne jamais vous contredire lorsque vous employez la fermeté. Gardez à l’esprit que bientôt commence l’école, autre forme d’autorité, et qu’il est donc indispensable de lui en donner un avant-goût.

Petit truc de maman : Soyez tous les deux présents lors des premiers jours de bébé à la maternelle. Cela lui prouvera l’importance de l’événement. Ensuite, vous lui expliquerez clairement la raison de l’absence de l’un ou l’autre des parents à la sortie de l’école. Le soir, attendez si possible d’être ensemble pour écouter les récits palpitants de la journée de votre tout-petit.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire