En train de lire
Le futur papa voit le corps de sa femme changer pendant la grossesse

Le futur papa voit le corps de sa femme changer pendant la grossesse

Les futurs pères veulent de plus en plus s’impliquer au moment de la grossesse. Mais voilà, si c’est une période pleinement vécue par la majorité des femmes, elle n’est pas aussi évidente à vivre pour les hommes. Comment réagir lorsque la femme change physiquement, et émotionnellement ? Qu’est- ce que cela implique pour le couple ? Qu’en pensent les hommes ?

Il ne vit pas les changements physiques liés à une grossesse

S’investir, soutenir et accompagner la femme qu’on aime quand celle-ci attend l’enfant du couple. C’est ce que veulent les nouveaux pères. Mais, ce n’est pas toujours évident pour l’homme de vivre la grossesse de sa femme. Car si la grossesse se vit physiquement pour cette dernière, les choses sont tout à fait différentes pour le futur papa, qui lui les vit de l’extérieur. En effet, papa n’a pas le gros ventre – symbole de la présence de Bébé – ni ne ressent les coups de pieds et prend encore moins les kilos ! Et cela n’est pas toujours facile à accepter.

Ses angoisses pendant la grossesse

La femme accepte généralement de voir son corps se transformer au fil des mois, mais pour son conjoint, partagé entre joie mais aussi trouble, ce nouveau corps lui est étranger et lui fait peur ! « Pourrai-je être un bon mari, un bon soutien, pendant la grossesse ? Ma femme m’aimera-t-elle toujours autant avec l’arrivée de cet enfant ? » Telles sont souvent les questions qui fusent chez les futurs pères pendant la grossesse. Car il faut bien le comprendre, la femme change avec la grossesse- elle s’épanouit et met, inconsciemment, son conjoint de côté pour se consacrer à sa grossesse, « son bébé ». Ce qui n’arrange en rien les choses pour le couple. L’homme se sent exclu et désarmé face à « cette nouvelle femme ». Soudainement, sa conjointe n’est plus l’amante, mais devient avant tout une future mère. C’est « le temps de Bébé », et tout lui est différent. La crainte survient souvent à cette réalisation car le conjoint prend conscience qu’il lui faudra, à nouveau, apprendre à connaître sa femme. C’est un pas vers l’inconnu. Pour beaucoup de pères, c’est toujours le début de la grossesse le moment le plus dur à passer. Ce dernier voit un rival en l’enfant à venir, ce qui provoque chez lui des émotions mitigées : il est partagé entre la fierté d’être père et la crainte d’un triangle où il n’aura pas sa place. Souvent aussi, il ne sait comment réagir car il se sent inutile pendant ces neuf mois. Il ne ressent rien des émotions que vit sa femme, et cela est cause de frustrations.

Voir Aussi

Certains pères traversent une crise d’identité

Ces neuf mois de grossesse, c’est aussi le moment où l’homme se remet en question. Il se sait pris entre les responsabilités d’un futur père et sa liberté d’homme. Il sait que sa femme comptera plus sur son soutien, sa présence mais aussi son affection. Mais le conjoint a également besoin de trouver sa place dans cette nouvelle famille et c’est à sa femme de l’y aider et l’encourager ! L’homme devra changer, il en est conscient, et cela est difficile à accepter dans un premier temps, car il « subit » un peu la chose. Beaucoup d’hommes disent qu’ils montrent, pendant la grossesse, plus de soutien et d’affection à leur femme à travers les caresses et les petites attentions. Leurs doutes et leurs peurs s’en vont généralement avec le temps. Sinon, comme tout couple, les conjoints apprendront à se retrouver à travers d’autres gestes de tendresse. Le corps de la femme devient un nouveau corps inconnu à explorer à deux. Les moments de complicité aident aussi, le temps d’oublier pour une soirée le bébé et se retrouver en amoureux.



Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire