Sexe et grossesse : tant qu’il y aura des hommes !

Beau, attendrissant, inquiétant, mystérieux, gros… Comment les hommes perçoivent-ils le corps des femmes enceintes ?
En éprouvent-ils un désir sexuel ou au contraire de la crainte ? Pour eux aussi, la grossesse est un bouleversement.

SEXE ET GROSSESSE : désir au masculin

Pendant votre grossesse, votre ventre prend de l’ampleur, vos hanches s’arrondissent. Vos seins s’épanouissent. Vous-même, vous vivez ces changements avec étonnement. Imaginez ce que peut ressentir Jules en observant ces transformations de l’extérieur ! On n’a trop tendance à l’oublier, les hommes se trouvent eux aussi profondément modifiés par la grossesse de leur femme. Ils doivent se préparer à leur nouveau statut de papa, à endosser de nouvelles responsabilités… Sans compter le nouveau corps de leur compagne qu’ils apprennent à connaître.

 

SEXE ET GROSSESSE : neuf mois pour devenir père

 

 

 

 

 

 


 

 

Pour certains hommes, ce corps épanoui les émeut. Il y a de la magie là-dedans ! Ils éprouvent le besoin de le protéger. Beaucoup admirent leur femme qui porte leur bébé, sont attentifs, prévenants et construisent le nid qui accueillera leur enfant. Par la suite ses rondeurs suscitent chez eux un désir, une attirance sexuelle. Ils vont adapter leur sexualité et jouer sur le registre de la douceur et de la tendresse. Des hommes plus féminins en quelque sorte ! Pour d’autres en revanche, il s’agit d’un véritable passage. Eux aussi sont en devenir, celui d’être père. L’inquiétude, l’angoisse, peuvent les inhiber et bloquer leur envie de faire l’amour. Les nouvelles formes de leur femme peuvent les exciter mais aussi les paralyser. La fragilité supposée de la femme enceinte les effraie. Comment s’y prendre ? La peur de faire mal, la crainte de toucher le bébé – ce qui, entre nous, est impossible – l’impression de faire l’amour à une femme qu’ils ne connaissent plus peuvent les terroriser.
 

SEXE ET GROSSESSE : craintes et tabous

Si doudou n’a pas envie de vous, il ne faut pas en conclure qu’il vous rejette. La grossesse renvoie à des fantasmes ou à des tabous. Dans beaucoup de cultures, la mère est sacralisée, intouchable. C’est ce que peut aussi exprimer le fameux ‘j’ai peur de lui faire mal donc on ne fait pas l’amour’. Certains hommes confient avoir l’impression d’être observé, de faire l’amour devant le bébé. Encore ces doutes face à la paternité…

Leurs sentiments sont confus. L’enfant à naître n’est-il pas en train de leur ‘voler’ leur femme en ‘l’habitant’? Selon le vécu de chacun, les réactions diffèrent. Le désir peut disparaître complètement. Cette grossesse que les futurs papas vivent, c’est un retour vers leur propre enfance. Voir sa femme devenir mère peut renvoyer à l’image de sa propre mère. L’inceste n’est pas loin. Et ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour avoir envie de galipettes ! Alors patience, compréhension et dialogue peuvent aider à passer ce cap délicat. Les hommes n’ont pas la réputation de se livrer facilement mais des groupes de paroles existent pour qu’ils expriment leurs émotions. Pour que les hommes deviennent des papas…
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire