En train de lire
Enceinte, comment rendre la sexualité confortable ?

Enceinte, comment rendre la sexualité confortable ?

Pour les galipettes, ce n’est pas gagné quand la libido surfe sur une vague capricieuse qui peut donner le roulis même après l’arrivée de bébé et que le bidon complique un peu la donne…. Et pourtant, pendant la grossesse, on peut maintenir sa vitesse de croisière sous la couette, en s’adaptant à ces petites contraintes.

Voilà ça y est, votre ventre est rond, bien enceinte et vous avez pris trois tailles en quelques semaines. Mais même une libido surchauffée n’estompe pas un gros ventre et ne fait pas disparaître, comme par magie, certaines douleurs que peuvent ressentir les femmes enceintes lorsque le col de l’utérus est rendu plus sensible. Deux mots d’ordre s’imposent : délicatesse et adaptabilité ! S’il révèle quelques positions fort acrobatiques, le Kamasutra dévoile aussi bien des esquisses amoureuses qui conviennent au temps de la grossesse. Au fur et à mesure de l’évolution de votre silhouette pendant la grossesse, optez pour les positions qui conjuguent confort, plaisir et tendresse.

Le sexe au 1er trimestre de grossesse : la fleur béante

Encore assez souple car peu encombrée par son ventre, la femme enceinte s’allonge confortablement sur le dos, plie les jambes et les ramène vers les épaules le plus loin possible, gardant les jambes grandes ouvertes durant ce mouvement. Son amoureux se rapproche et pose les genoux près des hanches et peut ainsi la pénétrer tout en l’admirant. L’angle de pénétration est en outre assez délicat pour ne pas cogner brutalement sur le col de l’utérus. Rythme et profondeur sont par ailleurs facilement contrôlables et adaptables à l’état de grossesse, en fonction du cas de chacune. Enfin, notons que cette position est particulièrement esthétique et conforte la confiance et l’attachement entre les amants.


La sexualité au 2e trimestre de grossesse : la levrette cosy

La femme enceinte se place à quatre pattes sur le lit, répartissant son poids sur les genoux et les mains, bassin cambré. Son ventre arrondi n’est ainsi nullement compressé ni bousculé. Son partenaire s’agenouille derrière elle et introduit son sexe en elle, en maîtrisant ses mouvements et la profondeur de sa pénétration, sa compagne pouvant elle aussi prendre en main le rythme qu’elle croit être le plus approprié à son état. Ses mains libres lui laissent tout loisir aux caresses douces. Une variante de la position en levrette consiste à glisser ses genoux sur des oreillers installés à terre et à faire reposer les avant-bras sur un lit : ainsi la future maman peut-elle faire peser le poids de son ventre sur ses bras sans ressentir de fatigue ni de tiraillements.

Le sexe au 3e trimestre de grossesse : la position des cuillers

Oubliez pour l’instant les positions de la cigale sur la branche, du compas ou de la brouette inversée : vous risquez un lumbago, ce qui n’est pas recommandé pour commencer les cours de préparation à l’accouchement ! La position des cuillers est sans conteste la position fétiche des jeunes femmes enceintes. Davantage qu’une position du Kamasutra, elle suggère la câlinerie, l’enlacement affectueux. La femme enceinte est allongée sur le côté, tandis que son compagnon se love derrière elle, épousant la position oblique. Ainsi collé à son corps, l’homme a tout le loisir d’enlacer sa compagne, dans un mouvement protecteur, alors qu’elle replie légèrement les jambes pour qu’il puisse la pénétrer. L’étreinte se fait ronronnante, la pénétration légère et le rythme langoureux. Une douce ambiance qui s’accorde avec ce stade ultime de la grossesse.

Voir Aussi

https://www.youtube.com/watch?v=s6wub6mrurs

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire