Enceinte, comment j’ai survécu pendant les fêtes

Quand tu tombes enceinte, on te donne une jolie liste d’interdits alimentaires ! Pas cool ! Ah non ! Et cette liste elle fait « juste » 10 pages…Ou presque, ok. Selon moi, c’est le type de régime le plus strict que tu n’aies jamais fait. Pour la première fois de ta vie, tu scrutes les étiquettes de composition et tu te poses ce style de questions : « le houmous ça contient des jaunes d’œuf crus ou pas ? » (Non mais franchement QUI peut répondre à cette question ?)… Du coup, voici mon p’tit témoignage…

 

Il y a deux écoles…

Celles qui suivent à la lettre et celles qui se disent que bon, c’est pas si grave au fond… Et malheureusement, si tu as décidé de suivre scrupuleusement les interdits alimentaires tu dois alors affronter de nombreuses personnes qui te diront que Tatie Gisèle elle a eu 8 enfants, qu’elle buvait toujours son petit coup de rouge, qu’elle mangeait de tout pendant sa grossesse et que ses enfants ne s’en sont pas plus mal portés. Certes. Mais souviens-toi qu’à l’époque de Tatie Gisèle, Salmonelle et Toxoplasmose pouvaient encore passer pour des noms de fruits exotiques. Reprenons, donc. Les fêtes approchent et là tu te dis… Champagne, charcuterie, mayonnaise maison, oeufs de lump, saumon fumé, foie gras, huîtres, fromage au lait cru … Voilà, tu viens de comprendre, en gros, tu n’as le droit à RIEN, ou presque.

 

Alors comment survivre aux fêtes de Noël ?

Tout d’abord il faut faire un réveillon chez Maman. Ou bien alors chez Belle-maman. Mais uniquement si tu fais partie de cette espèce rare nommée « Je m’entends bien avec ma belle-mère». Pourquoi chez elles ? Parce que tu pourras tout simplement demander ton petit menu personnalisé de femme enceinte sans avoir à supporter le stress de la cuisine et de la réception. Calme et repos on a dit !

 

A l’apéro

Fais s’envoler le bouchon du faux champagne à la pomme pour enfant afin de créer l’illusion. C’est important le côté psychologique ! Vital même ! La flute, les petites bulles, on s’y croirait ! Note que que tu as le droit au foie gras si tu le mets préalablement 3 jours au congélateur (astuce soufflée par ma gynécologue en personne). Pendant le repas, essaie de réclamer de la viande plutôt que des fruits de mer (une bonne dinde ma bonne dame, y’a que ça de vrai !). Prépare ta propre part de salade bien lavée et rincée au vinaigre et un petit morceau de gruyère. Ca passera tout seul. Et pour le dessert, on évite juste tout ce qui contient de l’oeuf cru. Vive la glacée j’ai envie de dire (mais on n’a jamais faim pour le dessert de toute façon, encore que…) !<

Voir Aussi

Et quoi qu’il arrive, dis-toi bien que…TU TE RATTRAPERAS L’ANNEE PROCHAINE…. Enfin… sauf si tu allaites !
Joyeuses Fêtes les amies !

La prune

http://lapruneblogueuse.blogspot.fr/


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire