En train de lire
L’épisiotomie, c’est quoi exactement ?

L’épisiotomie, c’est quoi exactement ?

L‘épisiotomie est une petite intervention chirurgicale bénigne mais bien souvent effrayante pour les futures mamans. C’est un acte largement répandu mais qui suscite de nombreuses questions : qu’est-ce- que c’est ? Est-ce- que c’est douloureux? Comment l’éviter ? On vous explique tout.

L’épisiotomie, en quoi ça consiste ?

Cela consiste en une incision de la peau, de la paroi vaginale et des muscles du périnée. L’épisiotomie est pratiquée, lorsque le périnée est très tendu, afin d’éviter une déchirure lors du passage du bébé. L’incision est réalisée sur 3 à 4 cm, le plus souvent vers le bas et sur le côté droit  (épisiotomie médio-latéale). La suture est faite tout de suite après l’accouchement avec des fils résorbables (2 à 3 semaines). Certains médecins la pratiquent systématiquement lors de l’accouchement.

Est-ce que cette intervention chirurgicale est douloureuse ?

Au moment de l’incision, vous êtes sous péridurale (si vous ne l’avez pas refusée) et donc anesthésiée. De plus, les muscles du périnée sont si tendus qu’ils sont insensibilisés momentanément. Cependant, vous pouvez ressentir une douleur dans la région du périnée 2-3 jours après l’acte, vous pouvez également ressentir une gêne en position assise. Les muscles ont gonflé et peuvent donc tirer sur les points de suture.

Suis-je obligée d’avoir une épisiotomie pour mon accouchement ?

Cette pratique systématique est remise en cause car elle ne présente aucun bénéfice ni pour l’expulsion du bébé ni pour la protection du périnée de la mère. L’OMS ne la préconise d’ailleurs pas et de plus en plus de gynécologues-obstétriciens évitent d’y avoir recours. Si vous ne souhaitez pas subir une épisiotomie, vous pouvez en faire part dans votre projet de naissance et en parler à la sage-femme ou à l’obstétricien qui vous accouche. Si vous êtes obligée d’en passer par là, ne vous inquiétez pas, c’est un acte que les sages-femmes et les obstétriciens font quotidiennement.


Dans quels cas l’épisiotomie est-elle pratiquée pendant l’accouchement ?

L‘épisiotomie est réalisée :

  • Lorsque la tête de votre bébé est importante
  • Lorsque votre bébé est en souffrance fœtale
  • Lors de l’intervention des forceps
  • Lorsque votre bébé est prématuré pour éviter à sa tête de forcer.

Y-a t-il des choses que je peux faire pour éviter cette opération chirurgicale ?

D’abord, vous pouvez préparer votre périnée à l’accouchement. Pour cela, faites des petites exercices pour contracter les muscles de cette région dès le 5e mois de grossesse : faites comme si vous vous reteniez d’uriner et d’aller à la selle en alternant 10 contractions. Répétez l’exercice plusieurs fois dans la journée. Vous pouvez aussi choisir d’accoucher dans une autre position car la position allongée sur le dos et les pieds relevés dans l’étrier augmente les chances d’avoir une déchirure et une épisiotomie. Malgré une bonne préparation l’épisiotomie peut être, malgré tout, inévitable dans certains cas.

Voir Aussi

Comment rendre une épisiotomie moins douloureuse ?

Si vous en avez subi une, vous allez vivre quelques jours un peu douloureux. Le principal est de prendre soin de la région endolori. Pour ce faire prenez des douches avec des savons peu agressifs et séchez vous en tamponnant la zone. Optez pour des sous-vêtements en coton qui évite la transpiration. Le praticien pourra vous prescrire des antalgiques ou des crèmes spécifiques pour vous soulager.

Sources :


Organisation Mondiale de la Santé (OMS)


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire